Île de Ré

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


60px-Stop hand.svg.png
ATTENTION COIN POURRI !
L'auteur de cet article va essayer par tous les moyens rhétoriques à sa disposition de vous dissuader de vous rendre dans un endroit pareil. Si jamais, pour une raison connue de vous seul, vous décidiez de vous aventurer en/à Île de Ré, veuillez vous munir d'un kit de survie comprenant : un fusil à pompe, une combinaison étanche et un masque-à-gaz, un dictionnaire français/cul-terreux et suffisamment de denrées non périssables. Assurez-vous également que vos vaccins contre la dysenterie, le choléra, la peste bubonique et l'aérophagie sont à jour.


[modifier] Origines et Histoire

[modifier] Depuis la nuit des temps

L'Île de Ré fut pendant longtemps l'île d'une divinité égyptienne nommée . Comme cette conne de divinité avait deux noms, elle avait aussi deux îles, dont celle au sujet duquel nous parlons maintenant mais aussi une autre, l'Île de Raz, puisque ces débiles d'archéologues sont tous chauves, gras et de surcroit dyslexiques et confondent depuis des siècles Ré et Ra.

Old cart.jpg
Nos maîtres géographes s'accordent à dire que :
La Pointe du Raz n'est en aucun cas une île, elle à toujours été et sera toujours un cap rocheux situé à l'ouest de la commune de Plogoff (Finistère). Sa forme de proue s'avançant dans la mer d'Iroise avec une différence de niveau de 72 mètres en fait un des lieux les plus emblématiques des côtes granitiques de la Bretagne.
Re&raz.png

C'est pourtant clair.

Oui mais on s'en fout, puisque vous, géographes (bien que le chapitre 4 de votre bafouille vaguement géographisante soit extrêmement excitant), êtes chauves, gras ET bigleux. Et je vais vous le prouver, grâce à ces documents d'archives. Sur cette image satellite d'une précision sans équivoque datant du règne de Ra sur le monde, vous pourrez constater que l'Île de Ré est 'là' et ce que vous appelez la Pointe du Raz est en fait une île que l'on peut nettement voir 'ici'. La précision de mon vocabulaire géographique ne vous aura certainement pas échappée et j'espère qu'à l'avenir vous saurez tenir votre langue afin d'éviter de passer une énième fois pour des abrutis.

Ra en vacances.png

Vous étiez prévenus les gars, faut pas déconner avec un narrateur omniscient.

Je consens d'ailleurs à zoomer légèrement sur ce trésor national de la cartographie pour que vous voyiez bien la divinité présente au moment du cliché pris lors de ses congés payés, se baignant non loin de ses deux îles.

Ça y est ? Le caca nerveux est fini ? On peut continuer l'article à la haute teneur en vérité scientifique et à la saveur de poésie antique que je m'apprêtais à distiller aux masses asservies par la médiocrité qui, dès que j'ouvre la bouche, sont béatifiées par le nectar doré de ma science infinie ? Non parce que c'est quand même pas le tout mais j'ai ma femme à aller chercher chez le gynéco à 2 heures, et pis si j'ai le temps, je m'ferais bien un p'tit tiercé les gars. Remarquez, moi, j'suis un mec à la coule. Vous êtes les bienvenus au Balto et même que pour enterrer la hache de guerre, je veux bien vous payer un canon.

[modifier] L'Antiquité

L'histoire ne dit pas si les Grecs ont découvert, et forniqué comme des pédérastes qu'ils étaient avec la jeunesse locale, cette île. Ce chapitre est donc totalement accessoire, voire inutile. Je me devais tout de même, au nom de la sacrosainte culture, de le graver dans le marbre de la toile infinie de la connaissance qu'est la sencyclopédie.

[modifier] Le Moyen Âge

PréparationH.png

Gravure représentant le prélèvement tout frais d'un scalp pubien de jeune celte par ce bon Hasting.

Au Moyen-Âge, l'Île de Ré était surtout peuplée de Celtes arrivés là pendant l'Antiquité. On ne sait pas d'où ils venaient, ni comment ils s'y prirent pour coloniser une île, puisque les Celtes, en bonne peuplade de bons-à-rien, n'ont strictement rien inventé ni développé et surtout pas la navigation maritime. Je n'ai jamais vraiment pu encadrer les Celtes, c'est d'ailleurs avec joie que je m'en vais vous relater le pillage de l'Île de Ré par les Vikings, aux alentours d'une demi-douzaine - en gros, hein - de siècles après JC. Vas-y petite, assieds-toi sur mes genoux, tu vas écouter la jolie petite histoire de viols et de meurtres sanglants.

En 600-et-quelques, le chef viking Hasting débarqua sur la Côte Atlantique pour prendre des vacances bien méritées, loin de toutes ses batailles contre l'Empire Franc qui mettaient fréquemment ses hémorroïdes à rude épreuve. Il y découvrit que s'était établie à cet endroit la lie de la race humaine, une foule de fainéants crasseux et hippies à cheveux gras en tous genres, les susnommés Celtes. Dans sa grande mansuétude, Hasting, alors âgé de 13 ans, décida de laisser une chance à ces autochtones, s'il arrivait seulement à trouver un pharmacien (connement appelé druide chez ces abrutis de Celtes) capable de soigner cette vilaine fissure anale attrapée lors du siège d'Amboise. Après quelques jours de recherches infructueuses, il en conclut comme je le fis jadis que, les Celtes étant tous des bons-à-rien, un petit génocide ne pourrait pas leur faire de mal. En se torchant le cul avec le scalp pubien fraichement prélevé d'une jeune celte qu'il venait de sodomiser à mort, il découvrit que ses douleurs disparaissaient très rapidement. Il en conclut que les poils pubiens de jeunes celtes devaient contenir une sécrétion capable d'apaiser rapidement et efficacement les douleurs liées aux hémorroïdes. Il n'était pas si loin du compte, puisque depuis quelques années les experts scientifiques du monde entier s'accordent à dire que le sébum de jeune celte est le remède le plus efficace contre les hémorroïdes. Ils ont d'ailleurs commercialisé un produit à base de cette substance. Le laboratoire pharmaceutique a d'ailleurs tenu à rendre hommage au brave chef viking en nommant cette préparation d'après son nom : Préparation Hasting, plus connue de nos jours sous le nom de Préparation H.

Hasting, à court de jeunes celtes, découvrit qu'un bon nombre de celtes se cachaient sur l'Île de Ré, car non content d'être indolents, les Celtes sont aussi des poltrons de la pire espèce. Dans sa rage, il pilla l'Île de Ré, mais eu la grande intelligence d'y laisser une réserve naturelle de celtes afin de venir prélever dès que la plus petite démangeaison anale se ferait sentir, des scalps pubiens frais.[1]

[modifier] Du Moyen Âge à nos jours

Cette période de l'histoire de l'Île de Ré est totalement insignifiante, à part pour le fait que son rattachement à la France a fait de ce pays le producteur exclusif de Préparation H.

On sait tout de même aujourd'hui de source sure[2] que Lionel Jospin ne s'est pas retiré de la vie politique à cause de son cuisant échec électoral, mais bien parce la douleur engendrée par ses hémorroïdes lui était insoutenable. Aujourd'hui, tel un Hasting replet et consensuel, il aime à se gratter le fessu après avoir frotté la tête de la jeunesse locale. Chose qui n'a jamais été photographiée pour Gala mais dont l'auteur a des épreuves au cas où le susnommé ex-premier ministre formulerait le souhait de porter plainte pour diffamation.

[modifier] Géographie

[modifier] Situation géographique

L'Île de Ré ne se situe pas très loin de la Bretagne ce qui en fait un endroit très peu fréquentable à mon avis, mais revenons à la l'impartialité d'airain qui me caractérise et tentons de localiser plus précisément ce rocher pourri.

Selon mon père,

   
Île de Ré
l'Île de Ré c'est vraiment pas loin de l'Île d'Oléron. Quand t'es sur l'A10 passé Niort, tu prends la N11 à la sortie 33, si j'me rappelle bien, en direction d'la Rochelle, en plus t'es tranquille c'est d'la quat'voies. Arrivé à la Rochelle, si t'es pas trop con, ce dont j'doute, tu prends l'pont et t'y es.
   
Île de Ré
Autruche.png

Certes.

On est vachement plus avancé. Le jour où je t'ai demandé comment on faisait les bébés, tu m'as envoyé voir un serpent, qui m'a parlé d'une pomme... Ta littérature est totalement surannée et absconse, on raconte que tu fais des trucs dégueulasses avec les anges à tel point que tu as le buisson ardent de morpions et tu bois largement trop depuis belle lurette. Tu veux que je te dise, papa ? T'ES QU'UN GROS CON !

[modifier] Climat

N'y étant jamais allé, je ne pourrai pas vous recommander ou non l'Île de Ré lors de vos prochaines vacances qui, si tout se passe bien à l'UMP, n'auront lieu que dans approximativement 253 ans. On raconte que le climat est pluvieux, mais pas trop, juste ce qu'il faut. Il y a parfois du soleil, parfois non. Les températures y sont comprises entre -50°C et 50°C, ce qui fait de l'Île de Ré un lieu parfaitement habitable par l'Homme - la Femme préférant y aller quand il fait beau tout de même - ce qui n'est plus à démontrer puisqu'on y élève des celtes.[3]

Étant plantée dans l'Océan Atlantique, l'île profite de la magnifique houle générée par les dépressions islandaises. Houle qui, si elle est très photogénique et gratifiante pour l'œil averti de l'esthète que je suis, a l'affreux désavantage d'attirer une population peu gâtée par la Nature, quasiment équivalente aux Celtes : les surfeurs. Je hais les surfeurs pratiquement autant que les Celtes. D'ailleurs, le niveau mental, sanitaire et social des surfeurs est tellement bas, qu'on raconte que quelques celtes se sont essayé avec succès à pratiquer leur sport, c'est dire s'il est trivial.

[modifier] Faune et flore

Quel animal à peu près sain d'esprit - mis à part l'âne qui, ayant précédé l'infestation de l'île par les Celtes et en raison de sa célèbre obstination n'a jamais voulu la quitter - voudrait partager son biotope avec des celtes ? L'ile est donc déserte de toute vie animale autre que la présence des celtes, des surfeurs et des ânes. La flore quant à elle a été qualifiée par nos experts biologistes de dense, touffue, luxuriante même par Pierre-Henri, luisante, bandante, chamarrée, bigarrée, carrément sexy, verte la plupart du temps, basse ou élevée - dépendant si l'on parle des arbres ou des plantes plus basses - abondante, gourmande, cochonne, voire carrément salope selon les administrateurs de ce site, jolie, agréable à regarder, un peu ballonnée, plutôt gironde voire des fois carrément rotonde, circonspecte, circonflexe, accueillante, étrange, pas comme nous, bref, des plantes quand même pas mal pour un petit caillou qui a failli se noyer après la dernière glaciation.[4]

[modifier] Ressources naturelles

Lousiane-maree-noire pics 390.jpg

Cet habitant de l'Île de Ré roulera gratuitement pendant des années, merci Total-Fina-Elf !

  • Sébum de celte :

Les ressources naturelles en sébum de celte ont connu un grand essor après l'industrialisation après que les grandes firmes agro-pharmaceutiques aient décidé de passer à un mode d'élevage celtique intensif, mais le comité français de bioéthique a statué récemment que l'élevage de celte serait bio ou ne serait pas. Ça nous fait une belle jambe, car vu comment ils se nourrissent, c'est pas demain la veille qu'on pourra les foutre au vert.

  • Petrole :

Fréquemment, au même titre que toute la côte atlantique, le pétrole est gratuit dans toute l'Île de Ré, y a qu'à se baisser à la plage pour en ramasser des seaux entiers. En plus le pétrole c'est rigolo, ça colle et ça donne une couleur appétissante aux poissons.

  • Bois de chauffe :

Si vous voulez mon avis, mieux vaut aller gauler du bois en forêt de Compiègne que sur l'Île de Ré, c'est beaucoup plus discret, et pis c'est quand même vachement plus près de chez nous.

[modifier] Culture

[modifier] Traditions

Ane culotte ile de Re.jpg

Et vous trouvez ça drôle ?

Face aux larges dégâts de la consanguinité, dont des cas atroces de zoophilie, les autorités françaises de l'Empire ont décrété que tous les ânes de l'île porteraient des culottes afin d'endiguer la vague croissante et alarmante de viols de ce délicat quadrupède par les celtes. Cette funeste tradition régale aujourd'hui les grands et les petits cons de touristes qui se rient de la détresse de ces pauvres animaux.

La tradition musicale y est absente en raison de la pauvreté intellectuelle de la population, à part en été, ou dans tous les campings vous pourrez à loisir savourer les œuvres de la collection Universal Camping Music, dont - dans l'ordre chronologique - Allez viens boire un p'tit coup à la maison, la Lambada, la Macarena, On n'est pas fatigué, Il est vraiment phénoménal, The ketchup song, Love don't let me go... Bref, toute la grandeur de la musique vous ouvrira les portes de la perception, votre karma deviendra rose bonbon, et qui sait ? Peut-être même bien que vous réussirez à emballer la serveuse quinquagénaire du bar du camping Antioche.

[modifier] Les Arts et l'Île de Ré

Les artistes étant des personnes relativement sensibles, en raison de l'odeur fétide et piquante des celtes, on rapporte peu de cas de la venue d'artistes célèbres sur l'île. Néanmoins le poète Charles Baudelaire s'y est rendu en pleine crise de spleen ; la vue d'un celte endormi à même la terre d'un chemin lui aurait inspiré son plus célèbre et controversé poème : une Charogne.

[modifier] Personnalités célèbres ayant marqué l'île

  • Hasting (7ème siècle ap. JC) célèbre esthéticien, spécialisé dans l'épilation de maillot
  • Vauban (16-cent-et-des-brouettes) carreleur et maçon reconnu
  • Ernest Cognacq (1839 - 1928 à la louche) épicier alcoolique, inventeur d'une boisson imbuvable
  • Lionel Jospin (1937 - ) Premier Ministre à l'anus sensible
  • Fabrice Luchini (1951 - ) apprenti comique, spécialiste du verlan, amateur de Poésie grivoise

  1. Dans ce paragraphe, l'auteur a caché un et un seul lien vers la page Celte, sauras-tu le retrouver ?
  2. Oui c'est intentionnel, et je le vaux bien !
  3. Le celte étant le plus proche cousin animal de l'Homme, on peut se risquer à imaginer que ce qui est bon pour eux est bon pour nous. Attention ! L'inverse n'est pas vrai. Quiconque a déjà versé du Château-Lafitte 1992 dans le verre d'un celte aura pleinement saisi le sens de l'expression populaire donner de la confiture à un cochon.
  4. Petit coup de pouce aux auteurs débutants : l'adjectif, c'est quand même le mot le plus pratique pour faire du remplissage, prenez exemple sur les plus grands auteurs - dont moi - et pensez-y la prochaine fois que vous essaierez de nous pondre un énième ouvrage contemporain anorexique.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Île_de_Ré" ?
 
4
 
12
 
12
 
3
 
4
 
3
 

Ce sondage a été créé le avril 25, 2011 09:22 et 38 personnes ont déjà voté.
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


France
Pinard.gif
Baguette.gif
Pays
du vin, du pain
et des râleurs.
Pinard.gif
Baguette.gif
Alsaciens * Antillais * Auvergnats * Basques * Bourguignons * Bretons * Catalans * Ch'tis * Corses * Normands * Parisiens * Occitans *Provençaux * Savoyards * Saint-Pierre-et-Miqueloniens* Vosgiens
PGsextan.png  Portail de la Géographie

Partage sur...
wikia