Évolution du bitcoin de 1440 à 1540

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Vous avez remarqué qu'en rajoutant un E, un H, un Q, un R et un U, bitcoin a pour anagramme bronchitique ? »
~ Sacha Guitry à propos d'amusantes coïncidences de la langue française
« Et plus fort, si on multiplie 1440 et 1540, on trouve 2217600. Je ne pense pas que ce soit un hasard. »
~ Sacha Guitry à propos de coïncidences devenant troublantes

[modifier] Une évolution nulle

En 1440, le bitcoin n'existait pas encore, pas plus qu'en 1540. Entre ces deux dates, le bitcoin a continué de ne pas exister. Observons le schéma suivant pour plus de détails :


EvolutionBitCoin.jpg

Courbe représentant l'existence du bitcoin à travers les âges.
1 : existence, 0 : inexistence

Comme nous pouvons le voir sur ce graphique, la courbe d'existence du bitcoin montre que celui-ci n'a pas existé du début à la fin du siècle considéré. En effet, cette droite reste en 0 quelle que soit l'abscisse, ce qui signifie, si l'on se rapporte à la légende, que le bitcoin n'a pas existé en cette période. Ce graphique nous prouve même qu'en prenant n'importe quelle sous-période entre la date du début et de fin, aussi infinitésimale soit-elle, on peut observer exactement la même inexistence du bitcoin.

[modifier] Des preuves tangibles de l'inexistence du bitcoin entre 1440 et 1540

BitCoin1440.jpg

Représentation d'artiste d'un bitcoin en 1440

La totalité des écrits nous parvenant de ce siècle ne parlent à aucun moment du bitcoin, preuve qu'il n'existait pas encore en ces temps. Si cette affirmation peut paraître présomptueuse de premier abord, veuillez considérer le raisonnement suivant :

Soit une famille de tenseur dans un espace muni d'une loi antisymétrique sur un corps, alors cette famille forme un corps isomorphe au premier par projection sur ses bornes (Résultat communément admis en cryptologie post-quantique). Il suffit de considérer la totalité des écrits comme une famille de tenseur, le fait de ne pas parler du bitcoin comme une loi antisymétrique et enfin, le corps isomorphe obtenu par projection comme la preuve que le bitcoin n'existe pas.

Si cette démonstration peut sembler triviale à certains, je préfère que nous ayons tous les mêmes bases pour traiter ensuite de théories plus avancées sur l'évolution du bitcoin.

Considérons un extrait d'un texte de l'époque :

Sire Enguerrand partoit en l'an mil quatre-cent sixante cinque, en sus dez cent chesvaliers de son roillaume, deux cent equillers, deux cent paillsants honorés de piques et boucliers, et moult victuailles en vuë du chemin jusqua la Terre Sainte ou ils chaseront les sarrasins pour leur salut.

Comme nous pouvons l'observer, ce texte ne parle pas de bitcoin, et si l'on veut pousser le vice un peu plus loin en prenant un mot par hasard et qui plus est, hors contexte, par exemple cent, on voit qu'il ne parle de bitcoin non plus. Et ça marche pour tous les mots, croyez-moi.


[modifier] Hypothèses de la cause de l'inexistence du bitcoin entre 1440 et 1540

[modifier] Hypothèse naïve

Il est légitime de se demander pourquoi le bitcoin n'a pas existé à cette époque. Si une raison peut paraître évidente, il n'est pas dit qu'elle en occulte d'autres, plus subtiles. Cette raison, il s'agit bien évidemment de l'insuffisance des infrastructures informatiques de l'époque : il n'y en avait pas.

Ne tombons pas pour autant dans la facilité en décrétant qu'il s'agit de la seule et vraie raison de l'absence du bitcoin et abordons d'autres théories plus complexes, avancées par les hautes sphères de la science.

[modifier] Le bitcoin de Schrödinger

Vous vous en étiez douté, à parler d'existence et d'inexistence, on finit par retrouver le principe de superposition des états quantiques cher à Schrödinger.

Admettons que le bitcoin soit un objet quantique. Il est tout à fait possible que le bitcoin soit resté en état de superposition jusqu'à récemment, lorsque des personnes l'ont projeté et se sont aperçus qu'il existait. Avant cette résolution, l'incrédulité humaine aura fait son office et interprété l'objet quantique encore non résolu comme inexistant.

[modifier] L'inexistence n'entraîne pas l'absence d'évolution

Cette hypothèse est en marge, mais remet en question le sujet de manière plus large. En effet, elle estime qu'il faut reconsidérer l'évolution au-delà de l'existence. Le comité méta-scientifico-philosophe Réflexion en Picardie nous propose l'hypothèse suivante : l'inexistence n'entraîne pas l'absence d'évolution, aussi surprenant que ce soit au vu du titre.

Chanteuse.png La nana aux cheveux rouges dit :
Moi j'ai été très surprise

Cette assemblée de savants stipule qu'il existe plusieurs sortes d'absences. Ainsi, le bitcoin peut ne pas exister un peu, moyennement ou encore beaucoup, lui permettant d'évoluer tout en n'existant pas. Il serait de ce fait possible de traiter de son évolution sans s'embarrasser de son existence.

[modifier] Les bitcoins se sont déplacés à la vitesse de la lumière

Ne nous divertîmes-nous pas tous, à un moment ou à un autre de notre jeunesse, à courir gaiement dans la nature jusqu'à atteindre la vitesse de la lumière et sortir ainsi de l'écoulement du temps ? Moi beaucoup.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Quoi ? Non mais n'importe quoi, personne ne peut courir aussi vite


SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Allons, rappelle-toi de ton sexe. Pourquoi penses-tu qu'ils séparent les hommes des femmes lors des épreuves sportives ?


Et bien ce qu'avance cette théorie est que de 1440 à 1540, les bitcoins se sont déplacés à la vitesse de la lumière et sont de ce fait devenu atemporels. Reste à savoir comment des objets atemporels auraient pu revenir à la bonne époque, mais là n'est pas la question. Voyons plutôt d'autres hypothèses plus intéressantes.

[modifier] L'univers s'est déplacé à la vitesse de la lumière

Simple découlement de l'hypothèse précédente, les rôles pourraient très bien être inversés. L'univers se serait déplacé à la vitesse de lumière tandis que les bitcoins ne bougeaient pas. En fait, quand on y pense, les deux hypothèses sont identiques, le référentiel est juste différent. Mais maintenant que ce paragraphe est écrit, je ne vais pas l'effacer.

[modifier] Nous vivons dans des univers parallèles de Schrödinger se déplaçant à la vitesse de la lumière les uns par rapport aux autres

Nul besoin d'expliquer cette hypothèse, le titre parle de lui-même. Il en découle l'évidence que le bitcoin n'a pas existé de 1440 à 1540.

[modifier] L'évolution de l'évolution du bitcoin

Bien que barbare, ce titre cache une réalité mathématique intéressante. L'accélération est à la vitesse ce que l'évolution de l'évolution du bitcoin est à l'évolution du bitcoin. Vous l'aurez compris, on dérive l'évolution pour obtenir, en quelque sorte, l'accélération de l'évolution du bitcoin. Observons le schéma suivant, qui représente tout simplement la dérivée de la courbe du premier schéma de cet article.

EvolutionBitCoin.jpg

Evolution de l'évolution du bitcoin

Nous avons à nos côtés Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN. Il va nous aider à comprendre ce graphique et ses implications dans la vie quotidienne.

sencyclopédie : Bonjour cher Edouard.
Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN : Bonjour.
sencyclopédie : Pourriez-vous nous commenter ce graphique ?
Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN : Bien sûr. La droite représentant l'évolution de l'évolution du bitcoin de 1440 à 1540 est nulle. Elle vaut zéro. En effet, c'est la dérivée de la fonction nulle.
sencyclopédie : Oh, c'est extrêmement intéressant ! Donc si nous considérons l'évolution de l'évolution de l'évolution du bitcoin sur cette même période, ce sera encore la même courbe ?
Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN : Tout à fait.
sencyclopédie : Mon dieu, je crois que nous venons de découvrir un nouveau pan de la physique.
Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN : Pas tout à fait, vous énoncez des propriétés très basiques. Mais laissez-moi analyser plus finement cette droite.
sencyclopédie : Avec grand plaisir, nous vous écoutons.
Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN : Regardez bien, en 1440, la droite est égale en 0. En 1540, même constatation. Seulement, si vous regardez la droite en 1508, elle est aussi égale à 0 !
sencyclopédie : Oh oui, je n'avais pas remarqué ! C'est tout bonnement captivant !
Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN : Je pense que nous pouvons trouver beaucoup d'autres points présentant les mêmes propriétés mais je vais m'arrêter là, on vient de recevoir les nouvelles aides à la recherche au CERN et je vais aller bombarder de protons mon collègue David pour me venger de la dernière fois. Il avait prétendu m'avoir confondu avec les barrettes métalliques qu'on trempe dans l'acide pour les nettoyer, le con.
sencyclopédie : Très bien, merci Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN.
Edouard Sjokzq, éminent physicien et mathématicien du CERN : Je vous en prie.

[modifier] Quels enseignements pouvons-nous en tirer ?

Il est vrai que ce genre de sujet peut laisser perplexe quant à son utilité dans la vie quotidienne. Comment tout un chacun peut appliquer les conclusions sur l'évolution du bitcoin entre 1440 et 1540 ?

Je dirais qu'il ne faut retenir qu'une chose, aussi osée soit-elle : le bitcoin n'a pas existé de 1440 à 1540.


Mais vous, comment avez-vous évolué de 1440 à 1540 ?
 
42
 
24
 
17
 

Ce sondage a été créé le mars 24, 2016 15:03 et 83 personnes ont déjà voté.


01.png  Portail de l'Informatique  •  691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses  •  Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia