Éruption volcanique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Vous êtes au bord de la plage. C'est l'été, il fait beau, on pourrait presque dire que tout va bien si vous n'étiez pas tant préoccupé par le fait que votre poisson rouge n'a pas eu à manger depuis 3 semaines. Votre femme est étendue sur la serviette d'à côté, les yeux fermés, laissant son anatomie de troisième main dorer au soleil.
Poisson rouge.png

Après une étude approfondie de son anatomie, vous déduisez avec brio qu'un poisson rouge est dans l'impossibilité de vivre sans manger.

Vous profitez de son absence d'attention pour admirer la beauté de la jeunesse qui s'agite aux alentours, surtout à certains niveaux corporels et sur une certaine catégorie de personnes. Tout va bien, vous êtes géographiquement très loin de votre existence morne, et ils passent votre film préféré ce soir au cinéma de l'hôtel.

Pour des besoins qui vous dépassent, vous êtes britannique, mais comme on est dans la version française, vous faites l'effort de vous adapter. Au loin, votre fille joue au bord de l'eau avec un type louche qui la regarde bizarrement. Vous trouvez ça touchant. Votre main se pose sur le dos couvert de crème solaire de votre femme, inconsciemment vous souhaitez que sa peau soit glacée, pas que vous désiriez secrètement qu'elle meure, simplement parce qu'il fait chaud dehors et que la mer est trop loin pour vous y trainer. Soudain, vous recevez un jet de sable dans les yeux, et une masse non-identifiée se jette sur votre abdominal surdéveloppé. C'est votre charmante fille qui hurle à tout va :

— Papa ! Papa ! La mer a baissé, et mon prof de SVT y dit que ça va donner un tsunami. C'est pas grave, hein ?
— Non, ça s'appelle le cycle des marées, c'est tout à fait normal, c'est à cause de la lune qui…
— C'est la lune qui fait les tsunamis ?
— Mais… Mais non, laisse moi finir, c'est la lune qui fait fluctuer le niveau des marées en se basant sur le cours du Dollar Zimbabwéen, ça monte et ça descend. C'est normal. Retourne jouer ma chérie, tout va bien. Tu vas réveiller ta mère et ton copain à l'air de s'impatienter, il joue avec sa fausse moustache. C'est un signe de stress chez les faux moustachus, tu sais.
— Pourquoi t'as pas de fausse moustache, papa ?
— Moi ? Oh, eh bien parce que j'ai pas envie que les gens voient quand je suis stressé ! Et j'ai pas de cicatrice particulière à camoufler, comme ton nouvel ami, d'ailleurs tu pourras lui faire remarquer qu'on la voit quand même sa balafre.
— Ouais, ben lui il a des ongles au moins.
Ongles rongés.jpg

« Me le rappeler alors que je tenais bon depuis 8h ce matin… ».

Effectivemment, vos doigts sont en piteux état, mais ce n'est pas une raison pour supporter l'insolence. En bon père, vous giflez votre fille et vous la menacez de l'enfermer dans sa chambre jusqu'à la fin du séjour si elle ne change pas d'attitude. Ça marchait bien jusqu'à hier, mais comme vous repartez ce soir après le film, la menace ne porte pas vraiment ses fruits. Et elle est trop grande pour le "on repart sans toi". Devant ce blocage psychologique de votre part, vous la giflez une deuxième fois et vous la laisser retourner jouer. Cela devait être votre dernier geste d'homme ignorant. Car à cet instant, le sol se met violemment à trembler.

[modifier] Ignorant de quoi, au juste ?

Souris laboratoire.jpg

Vous commencez à comprendre le concept ?

Certes, c'est une question en soi. La liste des choses que vous ignorez est beaucoup plus longue que la liste des choses que vous savez, c'est évident, et ce n'est pas parce que je fais exception à cette règle que je m'en vante, mon cher ami. Ignorant de beaucoup de choses, et en particulier du déroulement d'une éruption volcanique. Vous m'excuserez au passage de vous avoir mis avec votre famille dans cette situation, mais j'avais besoin d'un cobaye pour imager mon article. Ouvrez bien les yeux, vous allez apprendre plein de choses.

Comme je vous sens motivé, je vais vous servir la bonne grosse éruption avec coulée de lave en fusion et pluie de pierre ponce, histoire que vous ayez un aperçu de toutes les variantes en une fois. Il était donc une fois, sur une plage bondée… Mais avant de vous lâcher dans l'arène, à la conquête de ce qui s'apparente à un dragon fixe si vous aimez la poésie, il me faut vous fournir une épée, une arme, un plan de bataille, sinon vous tiendrez juste assez de temps pour observer ou vivre au mieux deux manières de mourir dans les alentours d'un volcan en éruption, alors qu'il y en a tellement d'autres si passionnantes à découvrir !

[modifier] Guide de survie (Aimablement sponsorisé par les maisons funéraires Monbosapin)

[modifier] Ce qu'il ne faut pas faire :

— Devenir communiste. C'est vraiment pas le moment, vous avez des priorités plus importantes comme survivre, sinon vous allez voir un beau voile rouge et puis plus rien.
— Écrire son testament, car on parle bien de lave, ce liquide visqueux au contact duquel tout élément inflammable s'enflamme. Ce serait une perte de temps. Si vous n'arrivez pas à sauver votre corps, c'est inutile d'essayer avec une feuille de papier.
— Extérioriser sa panique intérieure.
— Ouvrir un livre de volcanologie (Eh ouais, fallait y penser avant).
— Appeler sa maman pour lui dire combien vous l'aimez. En effet, même s'ils ne le montrent pas, les secouristes s'activent et ont besoin des lignes téléphoniques pour discuter, votre appel va monopoliser inutilement des ressources précieuses au sauvetage de votre cadavre.
— Se laisser embrumer par le fatalisme. Non, vous n'êtes pas foutu, même si c'est bien parti. Alors mobilisez vos ressources, bougez-vous ! Dès que la coulée de lave finale s'annonce, courez ! ça vous fera gagner quelques secondes non négligeables au vu du coût de la vie.

[modifier] Ce qu'il faut faire :

— En raison de la présence importante de gaz toxique évacué par le volcan, essayez d'éviter de respirer au maximum.
— Ne sortez pas sans une protection adaptée (une armure médiévale fera très bien l'affaire tant que la température ne dépassera pas les 1300°, si vous n'en avez pas démerdez-vous).
— Ne regardez pas l'éclipse à l’œil nu, c'est dangereux.
— Évitez de boire et manger même en cas de risque de mort par dénutrition, la nourriture étant contaminée par les poussières soulevées.
— Si le désespoir vous guette, ne priez pas à haute voix, dans la religion catholico-ufologue il est écrit qu'une éruption volcanique est consécutive à un coup de colère de Dieu (vous remarquerez qu'il a changé de moyen d'expression, depuis 4500 ans on recense plus d'éruption que de déluges, alors qu'avant c'était l'inverse). Dieu est principalement énervé parce qu'il reçoit trop de prière niaises dans le genre « faites que ma petite sœur ne devienne pas aveugle », « ce serait possible que tu fasses la vidange de mon 4x4 ? », « j'ai jamais rien demandé, et c'est pas aujourd'hui que ça va commencer, mais si tu pouvais faire que mon cancer incurable ne me tue pas ça m'arrangerait », au vu de cela, chers prieurs, n'en rajoutez pas (je parle en connaissance de cause, je suis le psy du prié).

[modifier] Déroulement d'une éruption à la première personne :

[modifier] Signes avant-coureurs

On y trouve des tremblements de terre, consécutifs au magma qui remonte des entrailles de la terre, un peu comme les fruits de mer remontent de vos simples entrailles en ayant la politesse de vous informer de leur imminent passage par le biais de douleurs abdominales. Un volcan, c'est pareil, sauf que ça fait pas mal à la Terre. Pourquoi ? Mais simplement parce qu'à l'échelle de la Terre, un volcan est un bouton, arrêtez de poser des questions stupides.

Col du cheval mort.jpg

Vous pouvez considérer cela comme un mauvais signe

Vache dauphin.jpg

Les comportements observés sont parfois très curieux. Ici, vous remarquerez que les nageoires du dauphins ne sont pas disposées symétriquement : C'est révélateur d'un esprit perturbé

[modifier] Chez nos amis les bêtes

Les animaux deviennent nerveux, surtout les chevaux, parce qu'ils sentent le truc arriver. C'est une histoire de 6ème sens qu'on aurait apparemment perdu, c'est gênant dans certains cas de figure. En tout cas, les bestioles deviennent dingues et souffrent d'hyperactivité. C'est dans ce genre de situation qu'on a plus besoin d'un cheval qui parle à l'oreille des hommes que l'inverse. Et d'ailleurs, ça sert à quoi de parler aux chevaux ? Pour l'emmerder avec les règles d'orthographe, lui dire que c'est impoli de brouter la bouche ouverte, lui annoncer qu'il va mourir (Eh oui, il est pas au courant ce crétin) ? Alors que l'animal a plein de choses intéressantes à nous raconter. Notamment le fait qu'un volcan va entrer en éruption. Sur ce point, les volcanologues ont un peu d'avance car ils étudient avec plus d'attention le langage des chevaux que les zoologues eux-même, c'est pour dire.

Eruption homme.jpg

« Je maîtrise le départ de feu, les gars ! »

[modifier] Ceux qui nécéssitent d'avoir les yeux ouverts

Généralement, de la fumée s'échappe du cratère. On se souvient avec amusement du feu de brousse en haut du Vésuve qui, en 2004, a entrainé l'évacuation de Naples (principe de précaution) parce que personne n'a voulu se porter volontaire pour aller y voir de plus près. On se souvient avec moins d'amusement la façon dont est mort à demi-carbonisé le pompier enthousiaste qui a voulu éteindre ce qu'il prenait pour un incendie en haut du mont St Helens, en 1980.

[modifier] Ceux qui nécessitent du bon sens

Du gaz sous pression est parfois libéré à travers des failles creusées dans la roche, mais cela reste trop épisodique pour entrer réellement en ligne de compte. Néanmoins, on ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pour la centaine de touristes américains qui, le 8 août 1994, après avoir pris le phénomène d'ébullition de l'océan Pacifique dans lequel ils se baignaient pour une blague de leur agence de voyage, ont péri successivement ébouillantés, noyés, écrabouillés, intoxiqués et éventuellement étouffés après avoir été ensevelis dans du magma tiède pour les plus coriaces.

[modifier] Préchauffage

Passage piéton.jpg

Une bel exemple de début de panique : Une personne qui traverse sans regarder

Maintenant que vous savez tout ça, vous pouvez considérer que l'océan qui bulle sous vos yeux et le cheval fou qui vient d'écraser le crâne de votre femme sont ce qu'on appelle des "signes avant-coureurs". Inutile de pratiquer les premiers soins sur votre femme, le coup lui a été fatal, j'ai préféré un petit scénario où vous tentez de survivre avec votre fille, tout en essayant dans le feu de l'action de faire votre deuil et de culpabiliser pour le poisson rouge.

Vous êtes donc dans le cadre strict d'une éruption d'un point de vue anthropologique, c'est-à-dire que les gens hurlent et font un peu n'importe quoi, comme ce maître nageur qui prend des photos en riant niaisement. Cela ne doit pas vous déconcentrer, vous êtes là pour apprendre mon vieux. Regardez le volcan, que voyez-vous ?

— Chérie ! Chérie ! Oh mon Dieu, elle est moooorte ! Noooooon !
— Dis papa, pourquoi maman elle a un fer à cheval dans la tête ?
— Ne regarde pas ! Regarde ailleurs, vers…
Allons, reprenez-vous, et observez : Vous constatez qu'autour de vous règne le chaos et qu'il n'y a pas à proprement parler de scène visionnable pour un enfant au vu du nombre de cadavres qui jonchent le sol, et des personnes mutilées qui agitent ce qui leur reste de bras en appelant vainement à l'aide.
Fin du monde.jpg

C'est fou ce que la couleur du ciel peut avoir de rassurant dans ce genre de situation !

— … Le ciel ! Il faut qu'on s'en aille, viens avec moi !
— Elle vient pas, maman ? Elle est malade ?
— Oui, un peu, on va la laisser se reposer. Tout va bien ma chérie, ne t'en fais pas, ne regarde que moi, ne regarde que moi…

Vous essayez vainement de lui épargner les horreurs alentours, mais les pierres ponces qui commencent à tomber du ciel font des dégâts considérables. Soudain, une femme blessée se jette dans vos bras et vous supplie de l'aider, elle a des grosses cloques sur la peau et il lui manque la moitié de ses dents (vous ne voyez pas très bien, sa bouche est pleine de sang). D'un ton cordial, vous lui faites remarquer qu'on dit bonjour quand on aborde les gens et qui si vous étiez à sa place, vous vous jetteriez dans la mer bouillonnante pour abréger vos souffrances, parce que le seul hôpital de l'île est construit sur les flancs du volcan en question. Elle vous remercie et s'exécute dans tous les sens du terme, tandis que vous poursuivez votre quête d'un abri. Chose faite, vous vous demandez quoi faire, car vous voilà pris au piège : D'un côté, un volcan en éruption, de l'autre, une mer bouillante qui attaque la coque des bateaux. Et au milieu… Vous et votre inculture. Heureusement que je suis là, petit polisson.

[modifier] Gros œuvre

Crash2.jpg

Mais qui va éteindre l'avion qui était censé éteindre l'incendie ?

À partir de là, le vrai spectacle commence. Des coulées de laves pyroclastiques vont dévaler les pentes, grillant et étouffant tout sur leur passage, tandis que des morceaux de roche projetés dans l'atmosphère vont retomber lourdement au sol. Le volcan va se trouver décapité de plusieurs centaines de mètres, et les secouristes ne s'y risqueront pas tant que la situation ne sera pas stable. Un avion bombardier d'eau a fait deux passages en larguant de l'eau dans le cratère du volcan, puis il a disparu dans le nuage noir qui commence à se former, plongeant l'île dans une semi-obscurité désagréable. C'était votre seul espoir de remettre votre vie à l'action d'une tierce personne, comme le jour où votre femme cherchait désespérément la bouteille de vomitif alors que vous veniez de vous apercevoir que la yaourt qui avait un drôle de goût était périmé depuis 2 ans. C'était votre dernière chance de ne pas avoir à vous prendre en main, et elle s'est envolée en fumée, où plutôt écrasée en fumée pour être exact. Il va falloir ruser, ça semble mal parti.

Soleil orange.jpg

Suite à la capture du soleil par les Chinois, le orange est devenu la couleur de l'injustice. On retrouve ce symbole dans les vêtements des prisonniers de Guantánamo.

Un volcan est très endurant, c'est principalement dû au fait qu'il dort beaucoup, une de ses éruptions peut donc durer plusieurs semaines avec une intensité variable. Si vous aviez des connaissances volcaniques, je vous dirais de guetter les signes qui indiquent un creux d'activité pour tenter une sortie, mais comme vous n'en avez pas, vive les mathématiques. C'est plus long, mais vous êtes mon seul cobaye, ce serait bête de vous perdre.

Nous allons utiliser un principe chinois sous copyright pour vous tirer de là, je vous indiquerai après à qui payer les droits, si bien sûr vous désirez ne pas mourir d'une manière atroce.

Nous avons donc la logique du yin et du yang, qui s'opposent mutuellement. Retenez bien c'est important. L'idée se résume en une phrase, ce qui prouve qu'elle est pas si profonde que ça, je connais des idées qu'un bouquin de 1000 pages ne suffit pas à expliquer (la philosophie quantico-politique chez les pingouins-nains, par exemple) : En résumé, une phase ascendante est toujours suivi d'une phase déclinante, et inversement. C'est obligé. Le soleil, par exemple, est enfermé dans cette logique à cause des Chinois. A la base, il est plutôt anarchique, mais devant la menace d'une révélation concernant la liaison qu'il aurait entretenue avec Pluton, l'astre a préféré se coucher. Et Pluton, quelques millénaires plus tard, s'est vu déchue de son grade de planète par...Des Chinois. Parce que le soleil commençait à donner des signes de rébellion.

Tout a son contraire en ligne de mire, d'après eux, le "Tout" englobant par définition tout, y compris les volcans et les salamandres. Un volcan est donc cyclique, un coup il crache beaucoup de magma, un coup il en crache moins. Sur une base statistique, on peut donc grossièrement anticiper ses réactions, ce pourquoi il vous faut relever ses pics d'activité et en déduire les conclusions qui s'imposent, vous voyez ?

[modifier] Une succession de mini-apocalypses

Fatalement, des gens vont mourir, ainsi qu'à peu près tout ce qui est vivant dans un rayon de 10 km autour du cratère. Les techniques de survie habituelles comme la chasse aux asticots où la récupération d'eau de pluie avec les mains sont donc proscrites, il vous faut innover. A partir de cette prise de conscience, deux choix s'offrent à vous : Attendre où bouger, en sachant que les deux sont autant risqués.

— Papa, je veux pas mourirrrr !
— Mais non, tu ne vas pas mourir, tout va très bien. On va s'en sortir. Écoute, j'ai bien réfléchi et il vas falloir que nous sortions de la maison, d'accord ? On va courir vers le vieux bateau rouillé là-bas au loin, tu le vois ?
— J'ai peur !
— Moi non plus tu sais, il faut que tu sois courageuse sinon tu vas finir comme ta mère. Bon, avant toute chose, il me faut une calculatrice, une montre, un séismographe, du papier et un crayon, et après on pourrait recommencer à faire des projets concrets.

Bravo, vous avez compris la technique ! Je laisse vos excellentes facultés intellectuelles régler ce petit problème de cycle, la conclusion est proche.

[modifier] Bouquet final

Extraterrestre.jpg

Nous venons de trouver une preuve de vie sur Terre !

Homme pompei.jpg

Vous ne voudriez pas ressemblez à ça, quand même ?

Un nouveau problème se pose : Normalement, vous venez de vous rendre compte qu'il est quasiment impossible sur une échelle journalière de faire des pronostics sur les éruptions magmatiques, vous allez donc mourir (en bon cobaye, je le précise). Dès à présent, il vous faut absolument trouver une position stoïque qui ne reflète pas votre état d'esprit, pour vous et votre fille, car une coulée de lave va bientôt vous immortaliser pour l'éternité. Vous allez être saisi d'un coup, figé et enterré sous un volume important d'un mélange de boue et de roche en fusion, et dans quelques millénaires, quand les extraterrestres feront des fouilles archéologique sur le lieu de votre martyre, ils tomberont forcément sur l'espace qu'aura laissé dans la lave refroidie votre cadavre. A l'aide de plâtre, ils pourront en déduire votre dernière position connue (cette technique ne fonctionne pas dans l'aéronautique), et vous n'avez bien entendu pas envie de ressembler à un de ces pantins désarticulés qu'on a retrouvé à Pompéi, et qui prêtent plus au rire qu'à la pitié derrière leur cage de verre ! Trouvez donc une position bien originale, voire noble, et attendez.

Note : Si vous avez un peu de temps et le réel désir de faire fort, ramassez quelques cadavres qui trainent, rassemblez-les à vos pieds et prenez la pause, triomphal, les archéologues vous prendront sans doute pour une personne importante, un chef de guerre ou une divinité.

[modifier] Déroulement d'une éruption à la troisième personne

Eruption de loin.jpg

Effectivement, c'est moins marrant. Ils sont où les gens mutilés qui hurlent ?

Là, c'est beaucoup moins marrant, inutile de s'épancher dessus.

En guise d'exemple, la réaction de Pline l'ancien face à l'éruption du Vésuve en 79 qui, trouvant le spectacle apparemment peu intéressant vu de loin, décida de prendre le bateau pour se rapprocher du volcan au plus près, décision qui lui fut fatale, mais qu'il n'a commencé à regretter qu'aux premiers signes corporels de carbonisation.


[modifier] Éruptions célèbres

[modifier] Éruption de la Montagne pelée

Volcan fumée.png

Des campeurs qui font un feu de camp avec du bois un peu mouillé, c'est tout.

Comme toutes les catastrophes meurtrières qui auraient pu être évitées et dont l'état français est responsable, celle-là fut accompagnée de multitudes de petits signes bizarres qui s'échelonnent sur une frange temporelle de 15 ans, mais qui furent considérés comme secondaires.

Il y a eu des morts, mais le fait le plus notable réside dans le rôle qu'a joué l'éruption dans la disparition de la girafe d'eau, espèce auparavant très répandue en Martinique.

[modifier] Éruption du Tambora

A ce jour, là seule éruption provoquée par l'Homme à l'aide d'explosifs et d'outils de perforage divers. En 1815, sur l'île de Sumbawa, il régnait une guerre sans bonjour ni merci entre le syndicat des commerçants d'été et le syndicat des commerçants d'hiver, en cause le fait de devoir se partager l'année en deux. Suite à ce désaccord, les estivants mirent au point un plan machiavélique qui s'appuyaient sur le destruction quasi-totale de la montagne qu'ils ne soupçonnaient nullement d'être un volcan. Les explosions le réveillèrent, il entra dans une violente éruption qui rejeta une quantité phénoménale de poussière dans l'atmosphère, coupant l'île Sumbawa de la lumière du soleil pendant plusieurs mois. A cause de cela, il n'y eu pas d'été cette année-là, ce qui embarrassa les estivants, mais leur amertume fut estompée par le joyeux génocide de leurs rivaux d'hiver.

[modifier] Éruption du Krakatoa

Guantanamo4.jpg

Pour faire des économies d'électricité, le ministère du droit humain américain a transféré peu avant l'attaque tous ses condamnés à mort sur l'île de Krakatoa.

Il me faut vous dire la vérité : On vous a menti, il n'y a pas eu d'éruption ce jour là, c'est une manipulation. Le version officieuse raconte qu'un paysan indonésien discutant paisiblement avec un autre paysan indonésien aurait évoqué sur le ton de la raillerie la destruction des États-Unis par l'armée populaire d’Indonésie à l'aide de bouquets de fleurs, de chocolats et d'eau fraîche, ce à quoi l’Amérique (qui a des espions partout) a répliqué par une attaque de grande envergure sur l'île de Krakatoa, qui à la base n'est même pas un volcan. Devant le nombre de victimes innocentes, le gouvernement américain a préféré nier l'affaire et mettre tout sur le compte d'une hypothétique éruption, les témoins n'étant plus là pour les contredire.

[modifier] Éruption du mont Uzen

Survivant4.jpg

Un des rares survivants qui se venge sur les restes du volcan

Seul cas de volcan pervers recensé à ce jour. le 19 février 1792, des coulées de lave dacitique (en opposition à sympathique) et des nuées ardentes dévalèrent les pentes, créant une panique générale et tuant quelques promeneurs au passage. Les abords sont évacués avec précipitation. Un mois plus tard, tout semble terminé, les habitant sont tous revenus chez eux et paf ! Le volcan s'effondre dans un gros bruit, détruisant la ville de Shimabara au passage, et créant du fait de son effondrement dans la mer un effet de tsunami-retour qui acheva les survivants.

[modifier] Eruption du Nevado del Ruiz

Le gouvernement colombien était assailli de sollicitudes en tous genres, portant sur le fait que le volcan serait potentiellement en train de se réveiller, les signes étant troublants. Un collectif de volcanologues ayant même tenté de s'immoler devant le ministère des affaires facultatives pour attirer l'attention de l'opinion publique.

20 ans après, des analystes politiques ont démontré que le président conservateur de l'époque, Simon Araujo, aurait consciemment laissé périr les 25 000 habitants de la ville d'Amero car les élections s'approchaient et qu'il n'était crédité dans cette zone que de 9% d'opinions favorables.

[modifier] Condamnations

En tant que minéral végétifié, un volcan est pénalement responsable de ses actes devant la loi. A ce jour, le Vésuve détient le record du plus grand nombre de condamnations pour meurtre jamais enregistrées, ainsi que divers autres faits d'armes comme pollution abusive, destruction d'un espace protégé, tentative de génocide, crime contre l'humanité, nuisance sonore, refus de se présenter aux convocations de la justice... En revanche, c'est l'Etna qui détient le nombre de condamnations le plus élevé par différents pays. Ainsi, alors que le Vésuve n'est recherché que par 54 nations sur 193, le volcan sicilien obtient le score très honorable de 189 sur 193 en raison de ses liens étroits avec la mafia.


PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature

Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia