Émile Zola

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Germinal est est un livre de 800000 pages ou il se passe un truc toutes les quatre cents pages ! »
~ Un lycéen


Émile Zola est un auteur ennuyeux parmi d'autres du XIXe siècle.

Il est connu pour avoir écrit des livres plus ennuyeux les uns que les autres, qui racontent des histoires pour rien avec un tas de descriptions. Le mouvement littéraire dans lequel il s'inscrit est le naturalisme, à ne pas confondre avec le naturisme, bien que rien ne prouve qu'Émile Zola n'était pas un naturiste.

Son objectif était de rendre les cours de français à l'école plus soporifiques - un franc succès. On l'a accusé pendant longtemps d'avoir signé un contrat avec l'éducation nationale stipulant que cette dernière devait faire lire pendant un certain temps (estimé à 587 années, bissextiles comprises) ses livres à ses élèves, du moment que Mimile devait faire des romans assez complexes pour faire de bons sujets d'études (la qualité n'était pas recherchée). Cette hypothèse, véhiculée faussement par Victor Hugo, est forcément fausse : même l'éducation nationale, dont l'absence de goût est proverbiale, ne peut apprécier cette cochonnerie indigne d'être couchée sur du papier. Les scénaristes d'Hollywood, entre deux grêves, émettent deux idées :

  1. Emile Zola, voyant qu'aucun éditeur ne voulait le publier, paya grassement l'Etat pour le publier dans les écoles. Les éditeurs, par mouton-de-Panurgisme, suivèrent donc l'Etat ;
  2. L'Etat paya grassement Emile Zola en lui promettant de le publier dans les écoles ; en échange, le naturaliste devait arrêter d'écrire.

Quoiqu'il en soit, encore une fois, on n'a pas demandé l'avis des plus concerné : les élèves. Mais, il est vrai, depuis quand on demande l'avis à la plèbe (même les communistes ne le firent pas) ?

Il est aussi connu pour avoir foutu la merde dans l'affaire Dreyfus, mais pas pour rien puisque Dreyfus (de son prénom Alfred, et militaire de son état) a été blanchi des accusations calomnieuses portées à son encontre (on l'accusait entre autre d'être juif).

Sa mort (asphyxie par le dioxyde de carbone suite à une cheminée bouchée pendant une autofellation) reste un mystère, d'autant que les enquêteurs n'ont pas retrouvé de Père Noël coincé dans le conduit.


  • Il a fait partie de la communauté Mormone de France, à 25 ans, il faisait du porte à porte, superbement bien sapé avec le badge" église de Jésus christ, des saints et derniers jours", pour prêcher la bonne parole: Il était Mormon, Zola !

[modifier] Biographie sélective

  • 1872 : La Curée, roman sur la vie de Sheila Chatenfeu, maîtresse du curé d'Ars
  • 1873 : Le Ventre de Paris, guide des bon restaurants autour des Halles de Rungis
  • 1878 : L'Assommoir, roman critique sur les milieux de la boxe professionnelle
  • 1880 : Nana, une histoire d'amour au Brésil, sous le soleil brûlant de Rio, entre Nana et Paquito
  • 1883 : Au Bonheur des Dames, traité sur l'orgasme féminin
  • 1885 : Germinal, traité de jardinage
  • 1887 : La Terre, recueil de cartes géographiques
  • 1890 : La Bête humaine, biographie de Rocco Siffredi. Roman appelé, aussi" l'arrière train sifflera trois fois"
  • 1898 : J'accuse Suthek le destructeur....


Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature  •  Photo Bio.png  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia