Élevage d'enfants

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Mes grands-parents ont appris à mes parents à faire leurs lacets, mes parents m'ont appris à faire mes lacets et j'ai appris à mes enfants à faire mes lacets. »
~ Ma mère à propos de mon élevage.
« Moi, mon fils, il ne met jamais les coudes sur la table. »
~ Un ver de terre à propos de l'élevage de son fils
« Le fils de Dieu, dans son terrible martyr, ne met jamais les coudes sur la table »
~ L'auteur de la Bible à propos de Jésus Christ clouté sur la croix.
« Comment ! Tu veux être médecin ! Il y a huit ans d'études après le bac pour devenir médecin tu sais... T'imagines, si pendant huit ans tu portes tous les jours ton cartable, le dos qu't'auras ! »
~ Le ministre de l'élevage national lors d'une discussion avec son fils à propos du manque terrible de médecins en France.
« L'idée des grandes vacances, c'est moi qui l'ai trouvé, c'est deux moi ! »
~ Le ministre de l'élevage national à propos de son esprit fait con.

L’élevage d'enfants, plus couramment appelée éducation, est une pratique qui permet la domestication des enfants pour l'usage des humains. L’élevage est nécessaire à la société, et c'est un devoir pour les parents d'élever leurs enfants. En effet, le manque d'éducation peut créer de terribles lacunes pour un pays. Depuis quelques siècles, voire deux semaines, le niveau d'élevage a tellement régressé que le pourcentage de la population connaissant l'alphabet A BC.

[modifier] Partie n°1 : L'élevage d'enfant, comme enfer ?

De nombreux parents se sont demandés comment réussir à élever convenablement leur enfant. En effet, tout le monde est terrifié, pétrifié, terrorisé et névrosé à l'idée qu'un jeune enfant mal éduqué ose mettre ses coudes sur la table.

Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
HHIIIIII !!! Comment !?! Les coudes sur la table !!


YMW.jpg Charles Perrault s'exclame :
C'EST INADMISSIBLE !! Qu'on le mette au bûcher !!



Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Au bûcher ! Au bûcher ! Au bûcher !


YMW.jpg Charles Perrault s'écrie, brûlant d'impatience :
Au bûcher ! Au bûcher ! Au bûcher ! Au bûcher ! Au bûcher !



Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Va brûler sale gosse vicieux !!


YMW.jpg Charles Perrault dit, avec une amertume amère :
Et merde ! Il n'y a plus de bois...



Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Pas grave, on le fout au four !


YMW.jpg Charles Perrault d'un ton joyeux :
Au four ! Au four ! Au four ! Au four !



Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Putain ! Il n'y a plus de gaz...


YMW.jpg Charles Perrault qui ne se laisse pas décourager :
Pas grave ! On le fout au micro-ondes !



Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Au micro-ondes ! Au micro-ondes ! Au micro-ondes ! Au micro-ondes !


YMW.jpg Charles Perrault révolté :
Ah le petit con ! Il rentre pas dans le micro-ondes ! Ah il nous aura fait chier jusqu'au bout !



Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Il rentre pas dans le micro-ondes ? Et est-ce que le micro-ondes lui rentre dedans ?


YMW.jpg Charles Perrault dont les paroles dégoulinent de son cœur, s'exclame :
Excellente idée, on va lui faire avaler le micro-ondes !!



On a cru pendant longtemps que l'élevage était quelque chose de complexe, d'impossible à réussir, d'infaisable,... On peut dire aujourd'hui que c'est effectivement vrai. L'élevage varie chez chacun selon à peu près tout mis à part rien ou presque...

[modifier] Partie n°2 : Élevage ? Oh ce cour, et des mois !

Question.png
Saviez-tu que...
L'auteur de cet article a horreur des blagues de merde ou autres calembours pourris, c'est pour cette raison qu'il y en a dans chaque phrase.
Les avis concernant l'élevage d'enfants sont divisés, on recense au moins trois méthodes. Il y a "l'éducation forte", "l'éducation douce" et "l'éducation mi-forte" qui est un mixe des deux et qui est pratiquée essentiellement à Dijon. Voici une présentation de ces trois méthodes.

[modifier] L'éducation forte.

Règle 001.jpg

Tu me respectes ! O.K !?!

Je commence donc par vous présenter l’éducation forte d'entrée de jeu. L'éducation forte a pour but de transformer l'enfant en un être à vos ordres et qui vous est dévoué, ce qui a ses avantages. De plus elle permet d'exprimer son complexe de supériorité sans aucun scrupule. Pour parvenir à un stade d'excellence en matière d'éducation forte, il est nécessaire de respecter quelques règles :

  1. L'enfant n'est pas un être humain.
  2. L'enfant ne ressent pas la douleur.
  3. L'enfant est votre pire ennemi !
  4. L'enfant est un être vicieux qui vous veut du mal.
  5. Vous avez mal à la tête ? C'est la faute aux enfants. Il pleut ? C'est la faute aux enfants. Vous avez des enfants ? C'est de leur faute !
  6. L'enfant ne sait pas réfléchir, il ne sait pas raisonner, il dit le contraire de ce qu'il pense même si il ne pense pas...
  7. L'enfant véhicule des maladies.
  8. L'enfant est une raclure d’hémorroïde galeuse d'une murène morte en décomposition.
  9. L'enfant est masochiste, il prend plaisir à vous être soumis et à exécuter des taches humiliantes
  10. L'enfant ne maîtrise pas bien le langage, il comprend mieux ce que vous voulez quand vous le frappez. Plus vous frappez fort, mieux il comprend.
  11. L'enfant ne doit pas vivre mais survivre.
293px-Left humerus - anterior view.png

Monsieur squelette vous souhaite le bonjour et emmerde tous les petits enfants qui vont souffrir de l'humérus à cause de lui.

Règle 001.jpg

Tu me suis !! O.K !?!

Dans la mesure où vous suivez ces règles, l'éducation forte ne devrait pas vous poser de soucis. Les seules conditions pour obtenir tout ce que vous voulez de vos enfants sont la destruction totale et systématique des moindres vestiges de votre bonne conscience et une bonne pour ne pas dire bonne condition physique. La nécessité de cette condition physique est directement liée à la règle numéro 10. Si vous voulez bien éduquer votre enfant, il faut qu'il vous comprenne. Imaginez un enfant qui pose ses coudes sur la table (excusez-moi, je sais que c'est insupportable), immédiatement, comme tout bon parent, vous saisissez votre fourchette et vous la plantez dans son bras, assez fort pour que les dents de la fourchette pénètrent la chair. Vous êtes satisfait ? Vous croyez qu'il a compris ? « Je suis satisfait ! », « Je crois qu'il a compris ! ». Erreur ! Quatre petites dents en métal dans son bras, il ne comprend pas, il croit que vous voulez jouer ! Pour bien vous faire comprendre, vous devez parvenir avec votre fourchette, en frappant de toutes vos forces, à lui casser l'humérus, là il commence à comprendre. Si en plus vous écartez les fragments d'os avec votre couteau et votre fourchette, que vous découpez un bout de son bras et que vous le mangez cru, il comprend mieux. Il faut évidemment beaucoup de force pour parvenir à un tel niveau de perfection mais la récompense est là, comme dans n'importe quel sport. En effet, l'élevage d'enfants est un sport qui est éprouvant pour ne pas dire éprouvant et pour vous prouver la chose, l'élevage d'enfants a été récemment reconnu comme discipline olympique.
Christopher Daniels 1.jpg

Père inculquant les règles de bonne conduite à son fils.


Pour illustrer ces propos stressants, voici une petite scène familiale qui fera figure d'exemple dans chaque partie. Ici, les parents sont adeptes de l'éducation forte. Le père, la mère et leur enfant sont à table, le silence est de javelot mise, ils sont assis devant une assiette contenant de la salade et une escalope de dinde (sauce à la moutarde mi-forte de Dijon) :

Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
...(silence)
YMW.jpg Charles Perrault s'exclame  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
...(silence)
YMW.jpg Charles Perrault gueule  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
...(silence)
YMW.jpg Charles Perrault s'écrie  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
...(silence)
YMW.jpg Charles Perrault hurle  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)


YMW.jpg Charles Perrault à l'attention de sa fille, dis d'un ton sec  :
ON NE JOUE PAS AVEC LA NOURRITURE BECKY !


Enfant.png Becky la môme crie :
Mais, père chéri, je ne fais guère que manger en utilisant mes couverts...


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
SILENCE ! ON PARLE PAS À TABLE !
YMW.jpg Charles Perrault s'exclame  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
...(silence)
YMW.jpg Charles Perrault gueule  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
...(silence)
YMW.jpg Charles Perrault s'écrie  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
...(silence)
YMW.jpg Charles Perrault hurle  :
...(silence)


Enfant.png Becky la môme crie :
...(silence)



Becky, assoiffée, tend son bras vers son verre d'eau, mais dans ce geste qui lui semblait contrôlé, son coude frôle la table (oui, je sais que c'est une image insupportable, retirez-la de votre esprit si vous ne voulez pas noyer vos poissons rouges de colère)

YMW.jpg Charles Perrault épouvanté, proféra  :
ON NE MET PAS LES COUDES SUR LA TABLE !


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Ah quelle désobéissance ! TU MÉRITES UNE BONNE PUNITION
YMW.jpg Charles Perrault dit, une lueur sadique dans l’œil (il se met la main devant les yeux car cette lueur l'éblouit) :
Tu mets les coudes sur la table alors que cela t'est interdit ! QU'ON TE COUPE LES COUDES ? C'est ça que tu veux ? RÉPONDS ! VITE RÉPONDS


Enfant.png Becky la môme crie :
Non, père, je ne le désire guère


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
SILENCE ! ON PARLE PAS À TABLE !
YMW.jpg Charles Perrault un sourire sadique jusqu'aux lèvres, s'exclame :
Deux désobéissances durant le même repas, tu mérites une punition exemplaire ! (il saisit son escalope de dinde, la pose sur le bras de sa fille et se met à effectuer un mouvement de va et vient dans le but de lui couper les coudes) Sans tes coudes tu seras sûrement plus obéissante ! Allons, laisse-toi faire ! C'est ce que tu mérites ! Tu devrais même me remercier, grâce à moi, tu seras une enfant qui saura ne pas mettre ses coudes sur la table.


Enfant.png Becky la môme crie :
Merci père


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
SILENCE ! ON PARLE PAS À TABLE !
YMW.jpg Charles Perrault dit à l'attention de son escalope (enfin je veux dire de l'escalope de la dinde) :
Ça coupe rien cette merde ! (Il s'empare d'une meuleuse qui traînait par hasard sur ses genoux) Avec ça, ça ira mieux !


La meuleuse : BBBBBBBBBBBBBBVVVVVVVVVVVVVVVVVVV IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF....BLOUG BLOUG BLOUG BLOUG ! Atchoum ! ahhh...Pardon, j'ai un petit rhume. KRRRIK KROOK KSSSIIIIUUUUUUUFFFFF

[modifier] L'éducation douce.

Les parents adeptes de l'éducation douce sont caractérisés par leur utilisation d'une éducation douce. Elle a pour but de laisser vos enfants s'épanouir intellectuellement le plus possible. Les adeptes de l'éducation forte ont tendance à parler d'absence d'éducation plutôt que d'éducation douce. En effet, le principe de base de l'éducation douce est de ne pas gêner le développement de l'enfant, de ne pas lui poser d'interdits, de lui laisser la liberté de faire tout ce dont il a envie, tout cela sous prétexte que l'enfant doit être libre pour s'épanouir.

Face au scepticisme de certaines personnes, une étude scientifique a été menée dans le but de vérifier l’efficacité de cette éducation. Les résultats sont accablants, les enfants élevés avec ce type d'éducation seraient semblables voire différents des enfants élevés avec une éducation forte !

Pour savoir si un parent pratique l'éducation douce ou non, demandez-lui d'où il est, « Vous êtes d'où ? ». S'il vous remercie, « Merci ! C'est gentil », c'est qu'il pratique l'éducation douce et qu'il croit que vous lui dites qu'il est doux.

Pour illustrer ces propos stressants, voici une petite scène familiale. Ici, les parents sont adeptes de l'éducation douce. Avec leur fille, ils sont à table, ils mangent de la salade avec une escalope de dinde (avec une sauce à la moutarde mi-forte de Dijon) :

Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
Comme elle est mignonne...
YMW.jpg Charles Perrault dit, enchanté :
Nous avons fait un ange, une véritable sainte !


Enfant.png Becky la môme crie :
(Elle tient son escalope de dinde dans une main, une feuille de salade dans l'autre main) Rendez-vous, l'armée américaine vous a encerclé !


Enfant.png Becky la môme crie :
(en secouant l'escalope) Tu ne me parles pas comme ça ! Je suis le chef d’Al-Qaïda, Ben La Dinde !


Enfant.png Becky la môme crie :
(en agitant sa feuille de salade) Bien dit ! Tu sais à qui tu parles là ? À Salade Hussein, l'homme le plus puissant d'Irak ! Et puis t'es qui toi d'abord avec ta gueule de gros con ?


Enfant.png Becky la môme crie :
(en parlant avec sa bouche) Je suis George Bouche ! Président des États-Unis d'Amérique ! L'armée la plus puissante du monde est sous mes ordres ! Je répète, rendez-vous c'est votre dernière chance !


Enfant.png Becky la môme crie :
(en secouant l'escalope) Ouh la la la, j'ai trop peur...


Enfant.png Becky la môme crie :
(en parlant avec sa bouche)Bon, puisque vous vous foutez de ma gueule, je vous déclare la guerre ! À L'ASSAUCE !!!!


Elle trempe alors sa salade et son escalope dans la sauce et les mange d'un seul coup tout en disant :

Enfant.png Becky la môme crie :
(la bouche pleine)BIVE L'AMÉGNIQUE !!!


Mlle Agnès.JPG
Mademoiselle Agnès s'écrie :
C'est bien ma chérie, tu as fini ton assiette.
YMW.jpg Charles Perrault dit, attendri par ce spectacle émouvant :
Je suis fière de toi, tu as tout mangé


Enfant.png Becky la môme crie :
J'ai mal au ventre...(elle vomit)BBWWWOOORGGGGGBBLLLLEEEUU... BWWWOOOOORGGGGBBBLLEEEEEUUUUU... BBBEEUUUWWWWWWWMMMMMM... BBBLLLOOOORRRRGGGGG... BBLLLOOOOWWWWWEEEEEeeeeeee...AAAahh, ça va mieux.


Enfant.png Becky la môme crie :
Papa ?


YMW.jpg Charles Perrault qui s'est pris tout le vomi, répond le corps tourné vers l'arrière pour échapper à l'odeur :
Oui ma chérie ?


Enfant.png Becky la môme crie :
Même de profil t'as l'air con !


YMW.jpg Charles Perrault dit, touché par ce compliment :
Merci ma chérie...


Enfant.png Becky la môme crie :
ON PARLE PAS À TABLE !!



[modifier] L'éducation mi-forte.

Question.png
Saviez-tu que...
L'auteur de cet article a horreur de répéter toujours la même chose mais il a vraiment horreur des blagues de merde ou autres calembours pourris et c'est pour cette raison qu'il y en a vraiment dans chaque phrase.

Les parents adeptes de l'éducation mi-forte sont caractérisés par leur utilisation d'une éducation mi-forte. Souvent, chaque parent utilise une méthode différente : le père opte par exemple pour une éducation forte et la mère douce ou l'inverse de l'autre. Pour illustrer ces propos stressants, voici une petite scène familiale, un père, une mère et leurs deux enfants sont à table. Ici le père a des méthodes douces et la mère des méthodes fortes :

Père, fier de sa brillante idée : Chérie, et si on baisait tous les deux ?
Mère, offusqué de ce manque de considération envers leurs enfants qui risquent d'être choqués : Mais il y a les enfants !
Père, qui a mal interprété les propos de sa femme : Tu as raison, faisons une partouze !
Mère, choquée : Ce n'est pas ce que je voulais dire...


[modifier] Partie n°3 : ...

Cette partie n'est pas revenue...

Vous pouvez cependant lire ce document :


[modifier] Partie n°4 : D'aujourd'hui à nos jours : l'histoire de l'élevage d'enfants

Il était une foie...

YMW.jpg Charles Perrault qui en a marre dit (et pas jeudi vu que c'est lui qui parle) :
Oh ta gueule, arrête tes jeux de mots bidons avec foie, je crois que je vais en faire une indigestion !


Bon, tant pis... Je disais donc : l'élevage d'enfants a connu un début pathétique, une vie pénible et une fin qui n'est pas encore arrivée mais qui risque d'être joyeuse car elle est très attendue. Voici un résumé de l'histoire de l'élevage, de son apparition jusqu'aux dernières avancées scientifiques à son sujet.

[modifier] À Paris, scions de l'élevage d'enfants

Thales diogeneslaertius.JPG

La première page du célèbre livre de Thalès, qui conseille au parents d'utiliser le théorème de Thalès pour éduquer leur enfant

La quête de la méthode d'élevage d'enfants parfaite est incessante, mais quand a-t-on commencé à rechercher les meilleures façons d'élever ses enfants ? Les spécialistes et historiens s'accordent à dire que cette question serait apparue durant l'antiquité. En effet, de nombreux ouvrages de l'époque font pour la première fois mention de l'éducation. Les grands savants de la Grèce antique furent sûrement les hommes les plus aptes de toute l'histoire de l’humanité à trouver les méthodes d'éducation les plus efficaces. Et heureusement, les grands savants de la Grèce antique se sont bien posé la question : « Comment élever convenablement nos enfants ?  ». Ils n'ont pas trouvé la réponse.

On pense que la première mention du principe d'élevage d'enfants date de... Oh et puis merde, j'en sais rien ! Je sais cependant la date de la prise de la Bastille : 14 Juillet 1789 ! Malheureusement, ça n'a aucun lien avec cet article, dommage...

[modifier] Une experte rit en se...

Question.png
Saviez-tu que...
L'auteur de cet article a horreur de l'humour basé sur les stéréotypes et autres préjugés, c'est pour cette raison qu'il en utilise dans chaque partie.

Aujourd'hui encore, nous ne savons pas tout sur l'élevage d'enfants, il reste beaucoup de progrès à faire, et de nombreux chercheurs travaillent à ce sujet.

Dernièrement, une équipe scientifique a obtenu des résultats prometteurs durant une expérience menée à la centrale nucléaire de Flamanville : des enfants ayant entre 5 et 8 ans ont été placés au sein du réacteur en fonctionnement, devant une table. En moyenne, chacun a posé seulement 36 de ses 812 coudes sur la table et a croisé seulement 12 de ses 78 jambes.Cela signifie que malgré l'instinct machiavélique qu'ont tous les enfants, ceux-ci se sont montrés bien éduqués ! Il serait donc fort possible que des écoles radioactives soient mises en place dans le futur, dans l'espoir de faire des générations futures le symbole de l'élevage réussi !

[modifier] Un magnifique cadeau pour vous !

532px-IPhone 4S in hand.jpg

« Voici mon téléphone ! Un Iphone 4S, il est génial ! Bon, et si vous alliez découvrir votre cadeau au lieu de regarder mon Iphone ! »

800px-Ferrari Enzo Ferrari.JPG

« C'est ma voiture, elle est belle hein ! Bon, magnez vous le cul, j'ai pas que ça à foutre moi, d’offrir des cadeaux, alors allez découvrir le votre au lieu de traîner devant ma voiture ! »

Pour avoir lu entièrement cet article, vous gagnez le droit exclusif de répondre à ce sondage formidable qui est sûrement la quintessence de quelque chose. Ne me remerciez pas, c'est naturel chez moi la générosité. De plus, je donne également un grand merci à tous ceux qui répondront à ce sondage seul, les gros cons qui répondent avec franchise ou avec sincérité ne méritent pas mes remerciements curatifs !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
 
168
 
63
 
368
 
37
 
54
 
88
 
40
 
157
 

Ce sondage a été créé le mars 22, 2014 10:54 et 975 personnes ont déjà voté.


PtitMonkee.jpg Article cradopoulo ma kif kif maousse costo
Cet article a sa place au soleil du Top 10 des articles de 2014.
Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia