Élection présidentielle de 2012

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Personnellement, je n’y connais rien du tout en politique. Bien sûr, ça ne m’empêche pas de donner mon avis. Est-ce qu’on empêche les puceaux de regarder les films pornos ? Bien au contraire ! D’ailleurs, périodiquement, l'État Français me le demande, mon avis. Ça s’appelle les élections. Le problème, c’est que comme je n’y connais rien, je ne sais jamais pour qui voter. La gauche, la droite, le milieu, le haut, le bas... pour moi c’est voter blanc bonnet et bonnet blanc voter. Mais comme je suis un citoyen responsable, je suis bien obligé de choisir à un moment où à un autre. Du coup j’ai mis au point une méthode infaillible pour définir quel candidat emportera mon suffrage : j’opte toujours pour la plus bandante.

Bon ok, j’admets que cette méthode a ses limites mais après tout, elle n’est pas plus ridicule que de baser son choix sur des promesses électorales de campagne.

[modifier] 1988

Depuis que j’ai le droit de vote, j’ai connu quatre élections présidentielles[1]. En 1988, sur neuf candidats, il n'y avait qu'une seule femme : Arlette Laguiller. Heureusement, j’étais encore très jeune à l’époque et en général tout être humain équipé d’une poitrine de taille standard et des bons orifices aux bons endroits suffisait à m’entraîner dans des abimes excitatoires que je détaillerai dans un prochain article si mon public le réclame. Aussi le choix – par défaut – d’Arlette Laguiller me satisfit tout de même et en glissant le bulletin à son nom dans l’urne, je savais avoir fait le choix le plus judicieux.

Elle obtint au final 1,99 % des suffrages. Je ne votai pas au second tour.

[modifier] 1995

En 1995, rebelote, voilà qu'Arlette Laguiller décide de se présenter à nouveau et là, je commençai à avoir des doutes sur ma méthode de tri des candidats. Ce n’est pas tellement qu’en sept ans son physique s’était réellement dégradé c’est surtout que moi aussi j’avais sept ans de plus et mes critères de choix quant aux appas féminins étaient désormais incompatibles avec le cuir creusé de sillons et nappé de duvet qui servait de peau à la passionaria de la Lutte Ouvrière. Pour dire les choses plus simplement, je constatai qu’Arlette avec tout le respect que je lui dois était vraiment un sale boudin hideux. À tel point que j’envisageai de porter mon vote sur Édouard Balladur, autre candidat à cette élection, dont le port altier allié à une coupe vestimentaire impeccable n’était pas sans m’émoustiller.

Et puis, coup de chance, à quelques semaines de la clôture des candidatures, voilà que les Verts décidèrent de lancer dans la course à la présidence une certaine Dominique Voynet, candidate dont le prénom androgyne me fit craindre le pire, mais qui était belle et bonne une femme. Dès lors plus question d’hésiter, elle serait ma championne pour cette élection présidentielle de 1995.

Elle obtint au final 3,32 % des suffrages. Je ne votai pas au second tour.

[modifier] 2002

Nouveau siècle, nouvelle élection mais en 2002 je décidai de conserver ma stratégie sélective. Et contrairement aux fois précédentes où je fus finalement plus contraint de choisir par défaut que par alternative sérieuse, voilà que cette nouvelle élection me donnait à choisir entre trois prétendantes toutes plus ou moins issues de la sororité[2] politique. Bon je dis trois mais j’aurais pu dire quatre. Mais comme vous deviez vous y attendre, la quatrième était encore l’inusable Arlette Laguiller que je préférai d’emblée écarter de ma liste de candidates potentielles.

Les trois candidates en question furent Corinne Lepage, Christine Boutin et Christiane Taubira. Après avoir vu les deux premières en photo, je me demandai si Arlette n’avait pas encore finalement sa chance. Puis, coup de bol, Christiane Taubira, que je ne connaissais ni Dave ni d’Adamo[3] se révéla être une charmante et exotique représentante de nos colonies sud-américaines et fit en conséquence parfaitement l’affaire. Je votai donc pour elle.

Elle obtint au final 2,32 % des suffrages. Je votai pour Jacques Chirac au second tour.

[modifier] 2007

Il ne me fallut attendre que cinq ans pour arriver à l’élection suivante. Par la grâce d’une décision multipartite sans doute basée sur le fait qu’en cinq ans une majorité présidentielle fera a priori 28 % moins de conneries qu’en sept ans, le septennat devint quinquennat. Pour moi, cette élection fut un véritable crève-cœur. Comme en 2002, je me retrouvai face à quatre candidates parmi lesquelles je pouvais choisir. Oui, Arlette était toujours là, comme au premier jour et en l’honneur de sa persévérance, j’étais à deux doigts de voter pour elle. Mais il y a avait aussi le retour de Dominique Voynet. Celle qui avait fait battre mon cœur d’électeur 12 ans auparavant et qui était toujours aussi séduisante. Il y avait aussi une petite nouvelle, Marie-Georges Buffet mais j’avoue qu’elle n’a même pas eu droit à un regard de ma part quand l’ultime candidate apparut devant mes yeux ébahis : Ségolène Royal.

Un nom de sainte, un regard d’ange, un corps de pute, elle avait vraiment tout pour plaire. C’était comme si mon stratagème consistant à opter depuis 20 ans pour la candidate la plus bandante venait enfin de trouver sa véritable justification, son icône. Et cerise sur le gâteau, grâce à sa beauté naturelle elle parvint à sublimer les suffrages et à atteindre également le second tour, ce qui me permit de voter deux fois pour elle.

CBroyal.jpg

Ségolène Royal

Elle obtint 25,87 % au premier tour et moins de 50 % au second tour.

[modifier] 2012

Putain y a pas à dire, les gonzesses et la politique, ça fait deux. 20 ans que je me casse le cul à voter pour des grognasses et y en a pas une capable de décrocher le titre. Elles sont vraiment toutes plus nulles les unes que les autres. Bon je me ferai plus avoir, à la prochaine élection en 2012, je les emmerde toutes. Je fais comme tout le monde : je vote Front National pour foutre le bordel.

CDphoto.jpg
Et meeeeeeerde...


ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement

Qu'avez-vous pensé de cette analyse politique ?
 
55
 
107
 
17
 
6
 
9
 
11
 
17
 

Ce sondage a été créé le mai 31, 2011 20:24 et 222 personnes ont déjà voté.

[modifier] Notes

  1. Pas la peine de calculer connard, oui je suis plus vieux que toi et je t’emmerde
  2. Dites-le si ça vous fait chier d’apprendre des mots nouveaux
  3. Ha ha !


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia