Économie quantique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Je peux obtenir de l'argent sans rien faire »
~ Stephen Hawking à propos du capitalisme quantique
« =mc²...Time is money ! »


L'économie quantique est une théorie économique fondamentale qui unifie les théories de Max Planck, Milton Friedman, Ronald Reagan, Oscar Wilde, Charles Ponzi, et Chuck Norris. Elle permet notamment d'expliquer certaines dualités ondes-particules qui sont parfois observables et inexpliquables par les théories économiques classiques. Cependant, un grand nombre de phénomènes en relation avec l'économie quantique échappent à notre compréhension, notamment le fait que l'économie quantique s'oppose au bon sens. Malgré ces faiblesses, l'économie quantique a trouvé moult appliquations dans les secteurs commerciaux, politiques, ainsi que dans la manufacture de cheeseburgers.

180px-Accountant

Un économiste quantique à l'oeuvre

[modifier] Description générale

L'économie quantique s'intéresse au comportement des particules économiques fondamentales, dont les plus respectables sont:

180px-QuantumSpendium

Le modèle quantique du monéton

  • Le monéton: Le monéton est la particule fondamentale qui matérialise l'interaction monétique. Toute monnaie peut être quantifiée en monétons. Un monéton peut porter une charge positive ou négative selon qu'il se trouve en état de crédit ou de débit.
  • Le con: Quand un con est accéléré, il peut émettre des débilitons, créant un champ d'ignorance proportionnel.

Dans la formulation courante de problèmes d'économie quantique, les propriétés d'un certain nombre de particules économiques, telles que la profitabilité, le sex-appeal, ou la vertu, sont modélisés par des fonctions de probabilités. On les appelle fonctions d'onde (sigle signifiant qu'on Omettra Naivement de Demander une Explication, car celle-ci serait trop compliquée). Quand une mesure est faite sur le système, il y a réduction du paquet d'ondes et celui-ci recommence à se conduire comme une particule économique classique. Cette dualité onde-particule est fondamentale en économie quantique.

[modifier] Réduction d'un paquet d'ondes économiques

La théorie précédente peut etre appliquée à tout système de particules économiques. Prenez par exemple une entreprise, qui est un ensemble non organisé de cons et de monétons. Ces particules existent dans un état de nuage de probabilités non réduit. Lorsqu'une observation est faite (lors d'un audit), la fonction de probabilité est réduite à un bénéfice ou à une perte. Ainsi nous observons la séquence suivante:

- Observation

- Mesure

- Bénéfice ou perte

Le mecanisme exact de réduction du paquet d'ondes reste inconnu à ce jour. Comme pour toute réduction quantique de paquet d'ondes, la mesure a donc perturbé le système. Dès lors que la mesure du résultat a été effectuée par l'auditeur, le système (constitué par l'entreprise) reste dans l'état propre de l'espace de Hilbert correspondant à la mesure.

[modifier] Application : Interférences entre deux systèmes économiques

Comme dans toute théorie des ondes, deux systèmes économiques peuvent interférer : Les cons d'une entreprise interfèrent avec les cons d'une autre dès lors qu'ils sont en phase, et il en est de même pour les monétons (parfois, l'interaction avec un politon peut modifier instantanément le résultat observé). Lorsque les cons sont légèrement déphasés, le déphasage engendré entre les monétons donne parfois des résultats assez contre-intuitifs.

Dans certains cas, l'existence d'une surabondance de monétons virtuels en conjonction avec une surabondance de cons réels cause une réduction instantanée de la fonction d'onde qui est ramenée à un état de faillite. Ce phénomène économique a plusieurs fois été observé par divers laboratoires de recherche dont Enron, Global Crossing, HealthSouth, et WorldCom, malgré le fait que ce phénomène soit bien compris.

Ainsi, comme plus personne ne veut bosser avec des cons qui font faillite, on ne peut plus observer d'interférences entre deux entreprises.

On retrouve donc là l'application directe d'un phénomène physique bien connu lors d'une expérience de fentes d'Young : la mesure précise de la position des photons lors du passage par l'une ou l'autre des fentes modifie définitivement la fonction d'ondes et on n'observe alors plus d'interférences.

De même, dans le cas d'un bénéfice trop grand, on observe de moins en moins d'interférences entre l'entreprise en question et les autres, puisqu'elle a complètement écrasé le marché. Ce phénomène a également été observé à plusieurs reprises dans l'histoire notamment dans le cas Microsoft.

Actuellement, de grands espoirs résident dans l'étude de nouveaux phénomènes économiques tels que l'apparition du phénomène Apple, qui met en cause l'irréversibilité de réduction du paquet d'ondes engendré par la mesure. Des recherches sont menées afin d'élaborer une nouvelle théorie d'économie quantique qui explique ce phénomène. Parmi les pistes les plus prometteuses, on peut citer l'économie quantique relativiste, qui rend invariants les monétons par changement d'entreprise de référence et la théorie économique des cordes, qui expliquerait le comportement des cons en considérant que tout con est composé d'un nombre gigantesque de politons qui vibreraient dans tous les dimensions de façon presque anarchique. Ces théories sont encore très controversées.

[modifier] Experiences d'économie quantique

Les théories de l'économie quantique ont étées empiriquement validées et sont actuellement considérées comme tout aussi utiles à l'analyse d'un système économique que les théories classiques. Certains résultats célèbres sont détaillés ci-dessous:

[modifier] L'employé de Schrödinger

180px-Cubicle

Dispositif expérimental classique pour l'experience de l'employé de Schroedinger

Cette expérience fut proposée par Erwin Schrödinger. Soit un bureau isolé du milieu extérieur, de manière à ce qu'il n'y ait aucun moyen pour l'employeur de déterminer l'état de l'employé assis à ce bureau. Un tel bureau est appelé "bureau de Schrödinger". La théorie de Schrödinger indique que l'employé est dans tous les états quantiques différents simultanément, et que, simultanément, il travaille et est inactif. Seule la survenue de l'employeur ou d'un collègue pourra réduire le paquet d'ondes à un état de glande ou de travail, et le définit alors comme :


- Branleur

- Travailleur

- Fayot


Bien entendu, dès lors que l'état à été déterminé, l'employé est définitivement catalogué et ne pourra plus sortir de l'état dans lequel la mesure l'a déterminé.

Il existe une variante bien connue de cette expérience, où le bureau de Schrödinger donné à l'employé lui offre accès aux capitaux de la société. Tant que l'employé n'est pas observé, Schrödinger affirme qu'il existe simultanément dans un état de fraude et d'honnèteté. Seul un audit pourra permettre de réduire le paquet d'onde de l'innocence de l'employé à un état économique classique unique.

[modifier] Principe d'incertitude de Heisenberg

Werner Heisenberg a énormément contribué au développement de l'économie quantique, mais son apport le plus connu à ce domaine demeure son principe d'incertitude. Ce principe met en évidence l'interaction quantique entre la profitabilité et la vertu. Ces deux fonctions d'onde appartiennent à deux dimensions non commutatives de l'espace économique Dilbertien, et interagissent du fait de leur comportement non-commutatif. Le résultat de cette interaction donne une relation de base de l'économie: Si un donné est très profitable, il ne peut etre très vertueux et vice-versa. Cette relation est exprimée par le principe d'incertitude de Heisenberg:

                                     \Delta v \Delta p \geq \hbar/2

v représente la vertu, p la profitabilité et \hbar est la constante de Planck (Taux de conversion du Dollar à l'Euro, soit 1\$ = 6,626/2\pi \times10^{-34} €).

[modifier] Sources et Notes

Argent  Portail de Picsou

UncyclopédiaWiki

Cet article, basé sur le texte Uncyclopédien Quantum Economics, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Qu'avez-vous pensé de l'article "Économie quantique" ?
 
15
 
33
 
14
 
2
 
4
 
2
 

Ce sondage a été créé le 17 juin 2007 20:30 et 70 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Autres langues
wikia