Écologie Paix et Amour

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Écologie Paix et Amour est un mouvement politique se voulant une alternative au modèle social de l’époque: le liberalocommuniste-d'extremecentre ,et sa devise radicale "capitalism rules the world mais pas trop quand meme mother fucker " modèle qui conduisait à de nombreuses inégalités, les petits étaient toujours aussi petits, les moches étaient toujours aussi moches,et Francis Huster était toujours aussi con.

[modifier] Face à cela la réaction ne se fit pas attendre

Face à cela la réaction ne se fit pas attendre, un groupe d'homme et de femmes courageux mais pas plus que les autres, se réunirent en cachette dans une cave et demandèrent du changement.

Du changement.

Ils appelèrent également de leurs vœux la venu de nouvelle valeurs censées sauver le monde du chaos et de la tecktonic : l’écologie, la paix et l'amour, ils fondèrent alors un parti politique.

[modifier] La genèse au commencement du début

Fonder un nouveau parti c'est bien, mais il fallut lui trouver un nom et des leaders !

« Fonder un nouveau parti c'est bien, mais il nous faut un nom et des leaders ! »
~ Un homme courageux mais pas plus que les autres en réunion en cachette dans une cave à propos du nouveau parti qui était bien, mais à qui il fallait trouver un nom et des leaders !

Un congrès eut alors lieu quelques semaines plus tard, toujours en cachette mais cette fois-ci dans un cinéma projetant uniquement des films de Christophe Lambert, l'endroit idéal pour qui ne souhaite croiser personne. Les débats furent houleux tout en restant calme, quand vînt le moment de choisir un nom. Moult proposition furent discuté notamment "caca culotte" du petit benjamin ou " arti our les clocherds" de l’écrivain de génie 90.26.61.92 . Finalement, après 3 heures de débats passionnés, 26 litres de mauvais pastis et le viol de 2 chèvres, les participants choisirent pour nom Écologie, Paix et Amour, assez représentatif à leurs yeux de l'esprit de leur mouvement.

Trouver un nom c'est bien mais il fallut lui trouver des leaders.

« Trouver un nom c'est bien, mais il nous faut des leaders ! »
~ Le même homme toujours pas plus courageux que les autres, encore en réunion en cachette mais cette fois-ci dans un cinéma projetant uniquement des films de Christophe Lambert à propos du nouveau parti qui était bien, mais à qui il fallait trouver des leaders

Ce débat fut plus bref que le précédent, les participant voulurent clore au plus vite de peur que Beowolf ou Vercingetorix ne soit projeté.


ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement

Partage sur...
wikia