Écologie (doctrine)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'écologie est une doctrine complètement stupide visant à faire croire que l'environnement, concept abstrait, serait éventuellement menacé par certaines activités humaines. Elle repose sur un certain nombre de mensonges suffisamment bien formulés pour que les citoyens y croient un peu voire beaucoup (cette dernière catégorie de patients étant appelés ecologistes).

L'idée principale de l'écologie est d'agir pour ne pas dégrader les conditions de vie de nos enfants. Or même si certaines conséquences du supposé réchauffement climatique commencent à se faire sentir, lorsque la réelle dégradation, si elle se produit un jour, arrivera, nous serons morts et nos enfants aussi, ce que deviendra la terre n'a donc aucune espèce d'importance.

[modifier] Quelques postulats fantaisistes des partisans de l'écologie

Certains prétendent que l'utilisation d'un 4X4 comme unique mode de transport génèrerait de la pollution, concept vide de sens, puisque ces véhicules n'émettent que des gaz parfumés à la vanille qui contribuent au maintien d'un cadre de vie agréable.

Un certain nombre d'adhérents de cette idéologie sont par ailleurs détracteurs de l'énergie nucléaire, ce qui est incohérent puisque l'explosion d'une centrale nucléaire élimine la présence humaine dans un vaste périmètre à la ronde ce qui justement offre à la nature la possibilité de reprendre ses droits face à une prétendue activité néfaste de l'homme. D'autre part tout le monde sait que les centrales nucléaires en ex-URSS ou ailleurs sont parfaitement bien entretenues et qu'une catastrophe de ce type est tout à fait improbable.

[modifier] L'écologie en politique

Même si elle est n'a pas encore atteint l'âge adulte, l'écologie politique est une très bonne stratégie de pouvoir car elle consiste à faire culpabiliser les gens qui ne votent pas pour vous et à justifier toute mesure douteuse à ceux de vos partisans qui réfléchissent encore un tant soit peu avant d'adhérer à vos propositions. Il s'agit par ailleurs d'un concept à la mode pour discréditer des candidats maladroits qui n'auraient pas suffisamment mis ce thème en exergue, quand bien même leur réel intérêt pour l'écologie serait sincère.

D'autre part la compréhension des arguments avancés nécessitant un doctorat de biologie l'écologie politique est protégée de toute forme de contestation argumentée, les rares titulaires de ce grade étant la plupart du temps de très mauvais communicants.

Les chefs de files de plus hauts grades de l'écologie sont toujours choisis au sein de la tribu des Bôbôs. Les Bôbôs construisent leurs huttes en béton dans des zones habituellement dépourvues de végétation naturelle. Pour s'y déplacer, les Bôbôs ont domestiqué un animal particulièrement vorace dont la nourriture de base est est particulièrement délicate à collecter en quantité suffisante pour lui permettre de parcourir le territoire des Bôbôs.

Les Bôbôs adeptes de la doctrine écologique sont en guerre contre les Céhodeux qu'ils estiment responsables de tous leurs malheurs. L'arme favorite des Bôbôs dans leur lutte contre les Céhodeux est le Porte-Hique forgé pour eux par les Décotasques. Malheureusement pour les Bôbôs, leurs ennemis jurés, les Bonéroujes, sont capables de détruire un Porte-Hique en quelques heures seulement.

Partage sur...
wikia