Écolier

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Définition approximative

« Petit écolier, ce n'est que pour les enfants ! »
~ Un écolier barbare sadique qui maltraite ses professeurs à propos de gâteaux à la con
« Donne-le moi ! »
~ Un prof à propos de la citation au-dessus

L’écolier est un petit con, égoïste, souvent, il n'a pas d'âme. Il n'a qu'un seul but : détruire la race humaine.

NB : Si jamais vous êtes vous-même écolier et que vous lisez ceci, n'ayez crainte, vous êtes sûrement révolté. Mais peut-être en grandissant aurez-vous une âme et lutterez contre ce que vous avez été. Pour ma part, je suis né parfait et n'ai rien à me reprocher.

Ecolier.png

Vous ressemblerez à peu près à ça à la fin de cet article.

[modifier] Histoire des écoliers

L'écolerie est une forme d'esclavage inspirée par Charlemagne et créée par Bamperse. Encore aujourd'hui, l'écolerie est bien utile aux parents soucieux de préserver leur ouïe quelques heures par jour et d'entretenir leur libido mise à rude épreuve à travers les travestissements du temps et ses ravages. Mais en vérité, je vous le dis, rien, rien n'est plus insupportable, plus désagréable, plus dégoûtant, plus décourageant, plus mortel qu'un écolier de stade enfantin.

Vers le cinquantième siècle avant Jésus-Christ, Jules Ferry démocratise l'école, la rendant publique au plus grand soulagement des parents. Pour faire croire aux élèves qu'il leur donne un avantage, il cache l'essentiel de la réforme derrière de soi-disant principes de liberté, d'égalité et de laïcité.

On observe ensuite une période où la durée des études se rallonge d'un an tous les dix ans. Ainsi, nous savons que dans cinq cents ans, la durée des études sera de 73 ans et que la race adulte aura presque disparu. Ce phénomène est surtout dû à la disparition du travail sur Terre et à la conquête du monde par les templiers.

« L'écolerie, les conneries. »
~ Le même écolier que tout à l'heure à propos de l'écolerie

[modifier] Exploration cérébrale de l'écolier

Nous avons la certitude que l'écolier naît sans âme. La zone du cerveau qui la contient présente en effet une cavité totalement vide. Mais ce n'est pas tout : il manque également les compartiments incarnant la conscience, la pitié, l'empathie et l'intelligence. L'écolier est donc le guerrier rêvé pour effectuer quelques destins à travers croisades, djihads et autres conneries inventées par les adultes afin d'occuper les écoliers.

Cerveau.png

Un cerveau d'écolier. En rose, le flux qui permet l'activité cérébrale, en noir, le vide intersidéral.

Le fait que les adultes aient réussi à exploiter les capacités cérébrales des enfants jusqu'à leur paroxysme a donné lieu à de grandes découvertes telles que le meurtre, le génocide, le suicide collectif et autres joyeusetés que je ne citerai pas ici. La guerre entre écoliers permet de réguler la population mondiale sans incomber la responsabilité d'un mort à personne puisqu'une super loi internationale stipule qu'aucun enfant n'est responsable de ses actes. Une aubaine pour notre société moderne : les parents peuvent demander à leurs enfants de braquer une banque ou commettre un homicide, personne ne sera responsable puisque la capacité cérébrale d'un écolier ne dépasse pas celle d'une mouche agonisante dans son sang suite à quatre cents collisions contre une vitre.

« Je pense donc je ne suis pas un écolier »
~ Un grand philosophe de l'antiquité à propos de son apophtegme (maxime, sentence... Belle phrase quoi ! Vous sauriez ça si vous étiez allé à l'école assez longtemps !)

[modifier] Kevin et l'écolerie

Vous n'y croirez peut-être pas, mais Kevin, le tout-puissant serait un dérivé de l'écolerie : des tests cérébraux effectués après la capture d'un Kevin sauvage auraient démontré que la capacité intellectuelle de son espèce serait à peu près égale à celle d'un écolier. Kevin serait donc un écolier qui aurait réussi à s'échapper dans la nature et aurait converti sa structure biologique en un virus informatique capable de formuler sa pensée primitive à travers des messages indéchiffrables et par télépathie. On pense que sa fuite d'une classe d'écolerie serait dûe à l'utilisation abusive de ciseaux en plastique rouge à bout rond sur les grillages verts de toute école qu'il se doit. Puis d'un passage à travers ce trou formé par le temps et l'espace. Depuis, Kevin est insaisissable. Il se reproduit à la manière d'un virus biologique en possédant le corps des autres écoliers jusqu'à leur faire perdre leur âme. Cette théorie révolutionnaire remet tout en question et nous sommes maintenant sûrs que les adultes devront se battre contre leurs enfants dans un duel sanglant jusqu'à l'extinction de tous les Kevins -ou de la race humaine-.

« Put1 sa Dchir tt sa, g v petetr kontrolé ù7 lmond bi1to lol!!! »
~ Kevin à propos de cette théorie

[modifier] Quelques clichés de l'écolier

  • L'écolier hurle à la mort dès qu'il perd à un jeu à la con de la création de sa race inculte.
  • L'écolier cherche toujours à avoir du staïle auprès de ses "copains". C'est pourquoi il se moque des "grands" quand il en voit. Par contre, si "le grand" fait un pas vers lui, l'écolier en question s'évanouit.
  • L'écolier garçon n'aime pas les fiiiiiiiiilles. Elles sont trop nulles pour lui.
  • L'écolière fille aime pas les garçons. Ils sont trop bêtes pour elles.
  • Les écoliers ayant atteint l'âge de six ans doivent absolument avoir une meuf ou un mec parce que sinon, c'est la tehon.
  • Les écoliers de moins de six ans ont en général plus d'une dizaine d'amoureuses ou d'amoureux tout en étant eux-mêmes amoureux ou amoureuse de plus d'une dizaine de personnes à la fois. Les bacs à sable sont les plus grands clubs échangistes du monde ! Attention tout de même, il existe une règle : ne pas dire qu'on est amoureux directement à la personne : celle-ci doit l'apprendre via un traître, sinon, c'est pas du jeu, on dit "pouce" et on met la personne en prison en attente du procès imaginaire qui va avoir lieu dans quelques secondes. Procès qui évidemment n'aura jamais lieu, les amoureux en question étant constamment poursuivis par d'autres écoliers qui les harcèlent de "Ouh le menteur/la menteuse, Il/elle est Amoureux/Amoureuse !"
« Il n'y a du progrès, pour nul écolier au monde, ni en ce qu'il entend, ni en ce qu'il voit, ni en ce qu'il fait mais seulement en ce qu'il ne fait pas. »
~ Émilie Auguste, la chartière à propos de ses vergetures

[modifier] Réactions caractéristiques de l'écolier

Chat.png

Réaction caractéristique. Suivie généralement d'un mais si j'ai pas internet !

Comme l'eau de chaux met en évidence la présence d'amidons (brandit son cours de cinquième), l'écolier a quelques réactions caractéristiques qui le trahissent. Comme le test à l'exposé.

« Vous allez me faire un exposé d'une page sur la guerre de cent ans avec internet »
~ Le prof d'histoire à propos de la torture médiévale

[modifier] Voir aussi

Qu'avez-vous pensé de l'article sur les "Ecoliers" ?
 
31
 
13
 
6
 
5
 
5
 
1
 
2
 

Ce sondage a été créé le juillet 13, 2009 18:00 et 63 personnes ont déjà voté.
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia