École de commerce

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Aussi appelée ESC, Grande Ecole, ou Business School, une école de commerce est un lieu de progrès, d'avancée sociale et de création artistique. Accusée à tort de débauche, d'annihilation de la morale ou de normalisation idéologique par la propagande communiste des sales prolos, ces lieux forment l'élite de la nation. Les droits d'entrée considérables évitent d'être pollués par la présence de la vermine socialiste. L'indépendance d'esprit y triomphe de l'aliénation communiste. Ce lieu paradisiaque est un vivier de cadres dirigeants et hauts-fonctionnaires du pays, des plus grands philosophes mondiaux et de cucurbitacées.

[modifier] Origine

Pour bien comprendre la naissance de cette grande institution du noble Capitalisme, il faut revenir en 1938, avec la Genèse de cette idée révolutionnaire nouvelle par son héros et créateur : Alain Madelin. Aujourd'hui souvent assimilé à un juif sioniste franc-maçon (que de mauvaises langues soupçonnent d'être un extra-terrestre reptilien venu préparer le terrain pour nous asservir), il n'en reste pas moins que sans cette légende vivante nous serions aujourd'hui ignorants. Ou pire, communistes.

Écoles-de-commerce.jpg

Logos des écoles à intégrer si vous ne voulez pas être un rebut de l'humanité

L'idée est venue du jeune Alain Madelin, seulement âgé de 12 ans à l'époque. Ses proches ne peuvent pas le raconter car ils ont étrangement disparus dans d'obscures conditions dans les années qui ont suivi. Quelques rares témoins de l'époque racontent cependant l'anecdote, une conversation lors de la fête de la bière d'Hambourg avec un riche allemand, dit aussi Ein Rich Deutsch :

Alain Madelin : Bordel ! C'est quoi toutes ces armes que vous fabriquez par ici ? C'est pour le tournage de Lord of War 2 ?
Heinrich H. : Ach ! Aucune idée. Mais ça m'étonnerait, le 1 ne sortira que dans 50 ans environ. Viens plutôt admirer la merveille que j'ai réussi à créer !
Alain Madelin : Mais qu'est ce que c'est ?
Heinrich H. : Un nouveau four high-technology. Un projet à taille humaine. Il y a la capacité chaleur tournante, la fonction grill, et mieux encore : le pyrolyse ! Ça peut tout brûler, même les os ! Par contre il y a encore un défaut. Ça émet une grande quantité de cendres à l'usage.
Alain Madelin : Mais qu'est ce que tu veux que ça me foute !?
Heinrich H. : Je sais pas. Je m'ennuyais alors j'ai créé ça, mais j'ai aucune idée de quoi en faire.


C'est alors que lui vint l'éclair de génie...

Alain Madelin : Ah mais si ! Je sais !
Heinrich H. visiblement aviné : Quoi ? T'as trouvé un moyen de gagner de l'argent grâce à mon invention ? On pourrait peut-être la vendre à Gordon Ramsey ?
Alain Madelin : Mais j'en ai rien à battre de ta merde sans avenir ! Qui utiliserait un four capable de brûler même les os de nos jours ? Suffit d'avoir un caniche et il les ronge !... Non, je sais pour vos armes ! Vous voulez envahir la France ! Hahaha ! Mais vous êtes aussi fous que des gauchistes ! On a la ligne Maginot nous ! Une tactique imparable, même Sun Tzu n'y a pas pensé en écrivant l'Art de la guerre. Vous allez vous faire écraser.
Ein Rich H. : Méfie toi ! Sinon je vais truster tous tes potes financiers pour mon invention. Tu vas voir si ça fera un four !
Alain Madelin, un peu courroucé : Pff, tu me fais pas peur, raclure spartakiste. Vous ne passerez pas !
Gandalf-You-Shall-Not-Pass-Ian-McKellen.png

Disciple madeliniste célèbre

Heinrich H. : C'est ce qu'on verra.
Alain Madelin : Si vous y arrivez, je suis prêt à commercialiser ton invention de merde.


La suite des évènements est connue de tous.

Carte Maginot.png

« Oups »
~ Maginot à propos de l'échec de sa stratégie


À la suite de ça, Alain Madelin dut acheter de nombreux fours. Pour éviter la faillite, il dut déployer ses talents d'habile négociateur et la création de pubs démentes, il parvint à en vendre beaucoup outre-Rhin. Ce succès lui permit de découvrir qu'avec un peu d'habileté, il était facile de vendre n'importe quoi. Il eut alors l'idée de créer des écoles pour partager son savoir.

[modifier] La 1ère école de commerce

[modifier] Construction

À l'aide des gains de cette affaire obtenus en toute légalité, il fait construire la première école de commerce. Il crée H.E.C, encore une référence aujourd'hui. Certains anglo-saxons disent qu'il a tout copié sur eux, des Business School existant outre-Atlantique depuis longtemps. Ce sont évidemment des propos calomnieux et des mensonges éhontés d'une minorité de pourritures communistes que MacCarthy aurait du envoyer au bûcher. H.E.C ne reprend strictement rien aux écoles anglaises. L'exception culturelle à la française ne copie jamais, et les héros du Grand Capital ne sont pas du genre à plagier.

Bref, Alain Madelin fait bâtir H.E.C sur l'ancien Vél d'Hiv. Il fait ici une bonne affaire puisque les prix du terrain, à l'instar de ses habitants, ont flambé peu après.

[modifier] Premiers cours

Les premiers professeurs sont aujourd'hui rentrés dans la légende. Alain Madelin avait décidé d'engager les barytons de son époque (les ténors étant déjà pris par la création de la 1ère école de musique au monde, au Québec. L'histoire nous a montré leur échec) :

  • A. Madelin himself pour la théorie du management et la culture d'entreprise.
  • P. Poujade pour l'entrepreneuriat et le développement des PME
  • Heinrich H. (que d'immondes complotistes trotskystes ont fait passer pour mort en 1945) pour les cours de logistique et de droit international
  • P. Laval pour les techniques de négociation
Nuvola apps important.png
Faites attention !
L'auteur se défend de tout anachronisme dans cet article.
  • S. Jobs pour le marketing et la communication
  • J. Kerviel pour la finance et l'économie internationale
  • J.C Van Damme pour les cours de langue


En tant que manitou de l'école, Alain Madelin s'était fixé un salaire mirobolant. Mais pour l'époque, c'était à la fois scandaleux et aussi la preuve qu'il était le manitou du commerce. Bien que l'entrée dans l'école coûte à l'époque 15 millions de francs pour bien narguer les saloperies d'ouvriers de mes deux qui ne pourront jamais y entrer, c'est un franc succès. Et ce sont bientôt des millions de succès (bien plus de 15 cette fois). Hélas, malgré son génie commerçant, Alain Madelin n'a pas pensé à breveter son invention. Elle fut alors plagiée partout aussi bien en France qu'en Navarre ou à l'étranger. En avare averti, Alain Madelin engage tous ses profits dans un procès pour faire valoir ses droits. Il se ruine inutilement, puisque ses concurrents, formés aux formidables techniques du glorieux Capitalisme, ont pris la garde de s'arranger avec l'arbitrage pour envoyer le pauvre Alain Madelin au Tapie. Il s'en mordra les dents. Des rumeurs disent qu'il s'est reconverti dans la politique, mais je n'en ai jamais entendu parler.

Ces écoles sont aujourd'hui légion, on en dénombre 88.

La conférence des Grandes Écoles qui les régit est dirigée par un groupe qui a préféré garder le plus grand secret, afin de ne pas éblouir les faibles terriens peu au fait du capitalisme du formidable futur qui leur est réservé par nos bienfaiteurs. Certains cocos naïfs et influençables crient au complot pour la noble et humble discrétion de ce groupe dans sa mission philanthropique. Une source anonyme nous a fait parvenir une photo d'une réunion du conseil.

KKK.jpg

Cérémonie officielle pour le choix des professeurs à EM LYON


[modifier] L'école de commerce de nos jours

Je vais tenter ici de vous faire découvrir les arcanes des ESC, autant que le devoir de confidentialité me le permet. Étant moi-même un ancien élève formé aux principes civilisateurs de ces nobles établissements, je serai totalement impartial.

[modifier] Le concours d'entrée

L'entrée se fait actuellement sur concours, et non plus simplement sur simple présence d'une particule de noblesse dans votre nom comme cela devrait toujours être le cas si on ne subissait pas la démagogie populiste des staliniens. Heureusement, ce concours a pour but unique de sauvegarder les apparences. Il reste payant. Ce concours n'est accessible à tous, que selon les termes officiels. Dans la réalité, les jeunes aristocrates sont automatiquement acceptés, sans le moindre test, car ils ont tous fait une prépa avant payée par leurs parents. A contrario, prenons l'exemple des concours PASSERELLE, ou du TREMPLIN. permettant aux étudiants issus d'une autre branche d'intégrer une ESC. (Notons au passage la cruelle intelligence des organisateurs qui ont ici trouvé des noms emphatiques pour laisser un espoir de passer de l'autre coté pour les minables venant d'une université de sciences humaines avec une passionnante option ethnologie). Il se divise en plusieurs parties dont une matière correspondant à votre cursus. Il est évidemment obligatoire de prendre le sujet correspondant à votre parcours. Un piège simple, mais qui fonctionne chaque année pour éliminer la vermine rouge et n'accepter l'entrée qu'aux élus du Capital.

Cahier.jpg

Sujets thématiques du concours 2013


Il faut ensuite passer un oral pour vérifier que vous n'êtes pas un indésirable trotskiste qui aurait passé le filtre de la première épreuve. Tous les autres sont acceptés sur dossier scolaire ou déclaration de patrimoine.

[modifier] La rentrée

Élèves types source droite rencontre.jpg

Majors de la promotion 2015 à NOVANCIA

Ça y est ! Vous y êtes ! Grâce à la sencyclopédie, vous avez passé toutes les épreuves :

  • Vous êtes endetté sur 30 ans pour payer les frais de scolarité et faire semblant d'être riche grâce à un costume sur mesure (un costume de chez Tati vous rendrait repérable aux yeux de n'importe quel examinateur certifié)
  • Vous êtes passé à la mairie pour changer de nom et vous appelez maintenant Gonzagues De Fontainebleau
  • Vous avez passé les premiers rites initiatiques franc-maçons
  • Vous n'avez pas révisé les exams en comprenant qu'avoir trop de bonnes réponses pourrait être mal vu car cela pourrait signifier que vous avez beaucoup travaillé.
  • Vous vous êtes inscrit sur ce site pour marquer votre appartenance à l'élite de la nation.

C'est bon ! Vous êtes prêts ! Vous pouvez vous lancer. N'oubliez pas de porter un cierge au temple de Mercure, Dieu des Marchands ET des Voleurs. Car si le bon commercial de demain se doit de dépasser les carcans moraux de notre société archaïque, il doit faire semblant d'être fervent pour la bonne société naïve. On remarque au passage que les étudiants en école de commerce ont un Dieu dédié depuis plus de 3000 ans, alors que les merdeux anarcho-communistes n'ont ni Dieu ni Maitre et iront en enfer.

Souvent décriées par ces sales pauvres envieux, les écoles de commerce restent une institution de notre belle et glorieuse république. En toute objectivité, l'élite de la nation y est formée. La preuve, j'y étais.
200px-AdamSmith.jpg

Représentation de Mercure

C'est le meilleur moyen d'entrer en grande pompe dans la vie active, ou dans la vie inactive de rentier et/ou de politicien néolibéral pour ceux qui le préfèrent. Le contenu des cours n'a pratiquement pas changé depuis le début, ce qui prouve bien que les professeurs-chercheurs et doctorants ne peuvent aller plus loin. La recherche est arrivée à la perfection au travers des Écoles de Commerce.

Connues pour offrir des formations bien plus opérationnelles que les universités où se rassemblent des armées de futurs ouvriers non qualifiés qui l'ont bien mérité, les écoles de commerce ne sont pourtant pas un lieu de glandouille. Préparez-vous à travailler dur avec une année de 28 semaines de 20 heures de cours. Les absences ne sont pas comptabilisées. Vous aurez aussi besoin de 3 mois pour la rédaction du mémoire (que vous aurez préalablement délégué à un ancien étudiant en philo aujourd'hui au chômage depuis 3 ans).

Les rumeurs selon lesquelles les diplômes sont donnés à n'importe qui une fois qu'on a payé l'année sont d'infâmes calomnies propagées par des suppôts de Brejnev. Tout comme les rumeurs selon lesquelles les bizutages seraient un peu violents. Ce sont d'odieux mensonges. Nous n'avons jamais violé les filles pour leur montrer leur vraie place, ni humilié les plus faibles avec des excréments, et encore moins joué à Colin-Maillard au bord d'un ravin lors des soirées de bizutage.

Mort ravin.jpg

Perdu !


Une odieuse propagande soviétique, je vous assure.

[modifier] La vie après les cours

Évidemment, l'un des autres intérêts majeurs de ces établissements, c'est qu'on établit un réseau et qu'on se trouve des amis et des partenaires sexuels. Vos amis — que l'on nommera bien vite réseau — feront partie des puissants de ce monde, ce qui vous permettra de confirmer votre vraie place dans la société et inversement.

[modifier] La vie associative

Quelle que soit votre école, vous y trouverez nombre d'associations pour un peu tout et n'importe quoi, allant du club de poker au groupe d'œnologie en passant par les groupes d'artistes bobos ratés ou les "junior entreprises" pour les plus vénaux ambitieux d'entre vous. Seules des activités nobles sont proposées. Aussi, ne pensez pas faire du football quand le club de polo vous tend les bras. Il y a aussi un BDE, géré par des étudiants vivant dans l'école et ne parlant jamais aux personnes extérieures. Ils sont la quintessence de l'Homme, ne se reproduisant qu'entre eux et ne frayant pas avec le bas peuple. Ce sont eux qui organisent les principales soirées de l'école ainsi que le weekend d'intégration.

[modifier] Le weekend d'intégration

Rite satanique.jpg

Bizutage traditionnel à l'ESCP

Prévoyez 2 litres de vodka par personne par heure, du Redbull, des jus de fruit, de la bière, du whisky et des cigares pour les plus pédants et bien sûr des préservatifs (au moins 5 par soirée). Encore que le risque de MST et autres maladies honteuses reste limité, puisque, une fois entré en ESC, vous ne copulerez plus qu'entre vous. Le weekend d'intégration est généralement l'occasion de ne pas connaître les nouveaux arrivants puisque vous serez bien trop aviné pour vous souvenir de quoi que ce soit.

C'est aussi l'occasion de faire un bon bizutage de derrière les fagots. Cette coutume est de plus en plus délaissée en raison des mesures dite-protectrices de réactionnaires gauchistes probablement encore puceaux. Heureusement, nous pouvons nous permettre d'être au dessus des lois car nos parents sont riches. Et puis ça reste bon-enfant.

Quelques exemples de rites que l'on retrouve chaque année :

  • Le viol
  • Le Colin-Maillard au bord d'un précipice
  • Humiliations et provocations au suicide
  • Tortures d'ouvriers anarchistes kidnappés au préalable
  • L'écartèlement des perdants aux différents jeux à boire


Cela reste donc très soft et toujours dans une optique pédagogique.

[modifier] Les autres soirées

Soiree.jpg

Une soirée calme à SKEMA LILLE

Avec environ 9 soirées par semaine organisées par le BDE, vous devriez vous faire des tas d'amis qui vous connaitront par cœur...il faut dire que nous sommes tous tellement superficiels qu'il est facile de se connaitre entièrement. Une véritable solidarité unit chacun des membres d'ESC à travers la France. Ces liens forts dureront probablement toute votre vie, ce qui est l'un des nombreux avantages en ESC. La seule condition est bien sûr l'argent ou le sexe en contrepartie.

Depuis peu, les femmes y sont considérées comme vos égales durant la formation en raison de la pression sociale. Vous aurez heureusement un poste bien mieux payé pour la même formation à la sortie, l'ordre naturel des choses étant rétabli.

Sarkozy-dassault-bouygues-lagardere.jpg

Exemple de solidarité entre anciens membres de l'ESSEC


[modifier] Les relations amoureuses

Clarifions tout de suite : il n'y en a pas. Il est plus dur de ne pas coucher avec tout le monde que d'avoir une véritable relation en école de commerce. La monogamie y est prohibée, ce qui est finalement la seule règle que j'ai pu déduire au sein de l'école. L'amour est de toute manière une utopie populaire propulsée par Disney, rien ne vaut les orgies.

[modifier] Les débouchés

Fichier:Picsou09b.jpg

Après 4 ou 5 ans d'études, vous êtes fin prêt pour vous lancer dans la vie active. Vous pouvez donc choisir votre métier, ce sont presque les employeurs qui vont venir vous réclamer (du moins dans les secteurs pourris dont personne ne veut comme le bâtiment, l'audit ou les cabinets de recrutement).

C'est évidemment un autre piège tendu aux ennemis du monde libre. Ceux qui acceptent ces propositions sont jugés indignes du diplôme et automatiquement dirigés dans une voie de garage. Ils seront finalement au même niveau que des travailleurs portugais et autres feignasses mangeant nos impôts en aides sociales.

[modifier] Historique

220px-IG Farben Logo 001.svg.png

Une entreprise prestigieuse et pleine d'avenir

Durant les premières années, nombreux étaient les étudiants décrochant des postes en Allemagne, par exemple dans le fleuron de l'industrie chimique IG FARBEN grâce aux réseaux d'H.E.C. formés par les héros de notre sainte institution néolibérale : Heinrich H. et Alain Madelin.

[modifier] Métiers

Aujourd'hui, les débouchés sont bien plus divers. C'est un peu tout le contraire d'une fac où un débouché unique se dessine. Les nouveaux promus ont bien souvent un peu d'appréhension et sont parfois mal payés — à l'aune de 50k€/an. Les autres parviennent facilement aux 80k€/an qui leur sont naturellement dus en premier emploi.

Voici quelques exemples des postes les plus courants occupés par des anciens de grandes écoles de commerce :

  • Concepteur de publicité télévisuelle chez Areva. Une fonction stratégique ! Sans cette publicité à la télé les ménages n'auraient jamais penser consommer de l'uranium enrichi. Et ils pourraient aussi penser que le nucléaire est dangereux, ce qui prouverait à nouveau leur stupidité.
  • Trader chez JP Morgan ou Goldman Sachs
  • Représentant immobilier à Haïti. Avec les marges sur chaque vente, les 10 000€/mois sont assurés. Les réfugiés seront heureux de payer 15 fois le prix pour une des rares maisons encore debout tout en sachant que vous vous faites 80% de marge personnelle dans la transaction.
  • Négociateur pour vendre des TGV au Rwanda. Grâce à votre sens de l'écoute, vous saurez identifier les vrais besoins de vos clients.
220px-Logo de Lockheed Martin.svg.png

Travaillez dans un groupe prestigieux pour faire rayonner la fière économie nationale

  • Gérant d'une société d'armement contrôlant dans l'ombre les grandes décisions internationales. Il est recommandé de poursuivre vos rites initiatiques franc-maçons pour cet emploi.
  • Consultant en recrutement pour les grands groupes. La bonne planque parfaite ! Un poste de consultant consiste à ne rien faire le 3/4 de son temps, crier sur les stagiaires faisant le boulot à votre place, puis de donner 3 conseils en 10 minutes en échange de quoi vous facturez 50000€ minimum. Dans le recrutement, vous devrez en plus observer 2 ou 3 candidats de temps en temps, et les insulter copieusement s'ils n'ont pas bien assimilé le Guide pour passer un entretien pour les nuls.
  • Sénateur ou député à Corbeil-Essonnes

[modifier] Critiques

Aucune.

[modifier] Propagande honteuse

Vous êtes probablement tous au courant des immondes rumeurs et critiques à propos des écoles de commerce, selon lesquelles elles seraient des berceaux du vice, des écoles de la normalisation ou de l'endoctrinement ultralibéral. Il n'en est rien. Je suis la preuve vivante que l'on y ressort indemne, plus sain, intelligent et sans la moindre normalisation idéologique. Contrairement aux critiques et à leurs oreilles, tas de prolos écoutant la propagande stakhanoviste ! Votre stupidité retarde les progrès amenés par nos glorieuses institutions capitalistes.

[modifier] Témoignages

Pour finir ce court article, je vous propose quelques citations.

D'anciens de GEM...

De fait, ces propos sont corroborés par le témoignage poignant (et anonyme) de "Saga Junior", GEM 2007. Installé depuis en Côte d'Ivoire où il y développe une profitable affaire d'escroqueries internet ("kom lé Zoreill' il ém si bien lé dire"), il évoque avec émotion ces moments passé au cœur du Dauphiné :

« Ce sont des cours comme la "Comptabilité créative" qui ont fait de moi le professionnel que je suis. Merci à mes professeurs sans qui je serai resté inculte, merci à mes camarade pour leurs conseils sur mon plan de carrière et surtout merci à tous ces pigeons qui me permettent de vivre ! »
~ Saga Junior


...Et de l'EDHEC (y'a pas que des consanguins et des pédophiles à Lille, y'a aussi l'EDHEC) :

« On m'y a tout appris ! »
~ Madoff
« Je ne vois pas ce qu'on reproche aux écoles de commerce, c'est pas comme si elles formaient des escrocs non plus. »
« Un truc génial pour apprendre à engrener les pigeons qui bossent à ma place ! »
~ le créateur de la sencyclopédie
Question.png
Saviez-vous que...
Malgré les apparences, l'auteur n'a jamais atteint le point Godwin durant cet article.
Alain madelin.jpeg

Merci Alain Madelin !


Guillotine2.png  Portayl de l'Histoyre  •  ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement  •  Argent.png  Portail de Picsou


Cet article vous a t-il convaincu d'entrer en école de commerce ?
 
17
 
4
 
60
 
2
 
10
 
7
 

Ce sondage a été créé le juin 30, 2013 23:26 et 100 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia